Partager :

Samedi 30 Mars 2019, environ 200.000 palestinien·ne·s ont manifesté dans la bande de Gaza à l’occasion du premier anniversaire de la Grande Marche du Retour. Cette mobilisation pour le Retour et la Libération a lieu alors que l’armée d’occupation israélienne intensifie depuis plusieurs jours les frappes aériennes sur le territoire palestinien sous blocus.

Comme pour chaque manifestation depuis un an, l’Etat sioniste a fait preuve d’une extrême violence dans la répression faisant 4 martyrs palestiniens (Mohammed Jihad Saad, Adham Nidal Amara, Tamer Hashim Abulkhair et Bilal Mmahmoud Shaaban Al-Najjar) et 316 blessé·e·s (dont 86 enfants et 29 femmes).

 L’armée d’occupation a notamment utilisé des mécanismes sonores très puissants pour éloigner les manifestant·e·s de la bordure.