Partager :

L’organisation du Front Populaire de Libération de la Palestine dans les prisons appelle à une mobilisation générale dans ses rangs, en annonçant le premier à entamer la grève de la faim.

Dans le contexte de la Bataille de la Dignité / Karameh 2, qui a été décidée par le mouvement des prisonniers dans les camps de détention sionistes immédiatement après que l’administration pénitentiaire ait renié leurs propres accords, l’organisation déclare que le Front Populaire dans les prisons mobilise tous les grades de dirigeants et de membres et met l’accent sur les points suivants:

1) L’organisation déclare qu’elle se conformera à la décision du mouvement des prisonniers, en particulier des comités qui ont négocié pour obtenir ces justes demandes de la part de l’administration pénitentiaire. Les prisonniers des quatre forces (le Hamas, les deux Fronts et le Jihad islamique) ont décidé de s’engager dans cette bataille de manière progressive, en commençant par l’entrée de centaines de prisonniers dans la grève, et ont affirmé que cette bataille ne s’arrêterait pas avant que les prisonniers obtiennent leurs demandes.

2) Nous insistons sur le fait que mener une bataille acharnée et rejoindre nos camarades sur une base continue est une tâche majeure et nous promettons aux masses palestiniennes que nous serons toujours au cœur de la bataille et à l’avant-garde des rangs.

3) Dans ce contexte, nous annonçons l’implication des camarades prisonniers dans la grève: Kamil Abu Hanish, Hekmat Abdel-Jalil, Hisham Kaabi, Nidal Daghlis, Marcel Shtayyeh de Naplouse, Khaled Halabi de Jérusalem, Mahmoud Abu Saba de Ramallah, Samer al-Qaisi du camp de Dheisheh à Bethléem. Ceux-ci appartiennent au même groupe qui a été attaqué et réprimé dans la section 1 de la prison de Ramon il y a quelques jours au milieu de l’incendie de la section. De plus, Wael Jaghoub, dirigeant de la section pénitentiaire du FPLP, a annoncé qu’il avait commencé la bataille de la dignité il y a deux jours.

4) Nous appelons les masses de notre peuple en Palestine et dans la diaspora à soutenir le mouvement des prisonniers pris dans la Bataille de Karameh 2. Cette bataille doit être une lutte nationale et populaire qui mène tous les champs de la confrontation, de la colère et de l’engagement avec l’occupation, soulignant notre unité collective dans cette décision d’engager la Bataille de la Dignité.

Nous sommes certains de la victoire!

Front populaire de libération de la Palestine dans les prisons d’occupation

8 avril 2019

Source : FPLP – Traduction : Collectif Palestine Vaincra