Partager :

Le mercredi 15 mai 2019, le peuple palestinien commémore la Nakba – la Catastrophe palestinienne. 

En 1947, les puissances occidentales (notamment la France) négocient un plan de partage qui prévoit la colonisation sioniste de la Palestine. L’État d’Israël est donc proclamé le 14 mai 1948. Dès le lendemain, c’est la catastrophe qui commence. Commémorer aujourd’hui la Nakba, c’est exiger le droit au Retour des réfugiés et de leurs enfants, sur leur terre, la Palestine. C’est affirmer la revendication historique d’une Palestine libre sur toute la Palestine, de la mer au Jourdain !

 

Depuis, cette date est commémorée par les Palestiniens et leurs soutiens comme une date clef, celle de l’exigence du retour de tous les réfugiés en Palestine. 

Ce 15 mai 2019, de nombreuses initiatives ont eu lieu en Palestine occupée et ailleurs.

En Cisjordanie, une manifestation s’est déroulée à Ramallah où des milliers de personnes ont défilé brandissant des clefs, symbole de l’exigence du retour dans leurs foyers des milliers de Palestiniens expulsés :

Manifestation à Ramallah ce mercredi 15 mai 2019

A Bethléem, une manifestation était organisée et a été réprimée par les forces de l’occupation. D’autres événements ont eu lieu à Qalqilya ou encore à Hébron.

A Gaza, des milliers de personne se sont rendues près de la « frontière » dans le cadre d’une nouvelle Grande Marche pour le Retour. L’armée israélienne a fait à cette occasion plus de 60 blessés.

Manifestation à Gaza ce mercredi 15 mai 2019

Au Liban, les réfugiés palestiniens ont eux aussi commémoré cette journée du 15 mai comme ci-dessous dans les rues de Beyrouth :

Commémoration de la Nakba à Beyrouth au Liban, ce mercredi 15 mai 2019

A Amman en Jordanie, la jeunesse du Parti Wihda a organisé des commémorations de la Nakba afin de rappeler l’exigence de leur retour dans leur pays, la Palestine.

Commémoration de la Nakba à Amman en Jordanie, ce mercredi 15 mai 2019

La diaspora palestinienne a elle aussi commémoré cette journée comme la Voix des Etudiants Palestiniens. Par ailleurs, de nombreuses manifestations ou rassemblements ont eu lieu un peu partout dans le monde comme à Londres, Marseille ou encore Athènes où un rassemblement était organisé devant l’ambassade israélienne. 

A Toulouse, notre Collectif Palestine Vaincra a commémoré la Nakba en réalisant une fresque où est représenté Handala, symbole de l’enfant palestinien des camps de réfugiés affirmant son droit au retour (voir l’album photos de Ben ArtCore).

Enfin, de nombreux panneaux publicitaires ont été vus mercredi 15 mai au matin dans les rues de Toulouse arborant des messages de soutien avec le peuple palestinien. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.