Partager :

Le Comité de suivi des forces nationales et islamiques dans la bande de Gaza a mis en garde lundi contre « toute participation arabe ou palestinienne à la conférence de Bahreïn », tout en appelant à déjouer cette conférence suspecte.

Dans une déclaration, elle a également averti que « les États-Unis et le gouvernement de Bahreïn organisent un sommet de division intitulé « La paix pour la prospérité » dans le but de faire passer la première phase de la grande conspiration appelée « l’accord du siècle » en provoquant une guerre économique, humanitaire et confessionnelle dans la région. Au détriment des droits et des principes de notre peuple ».

Le Comité a souligné son « refus de tenir cette conférence et de mettre en garde contre toute participation arabe ou palestinienne, officielle ou personnelle, aux travaux de cette conférence, qui constitue une attaque à la cause du peuple palestinien et à sa lutte pour la liberté et l’indépendance nationale ».

Elle a également salué « les positions des pays et des personnalités, en particulier les palestiniennes, qui ont rejeté les invitations à participer à cette conférence », demandant à « quiconque ayant été invité à assister à la conférence de déclarer son refus ».

Le comité de suivi a ensuite salué les comités de boycott internationaux, arabes et locaux, confrontés au complot de la normalisation et à l’accord du siècle, et a salué les peuples arabes et leurs forces politiques vivantes qui ont rejeté cette conférence, en particulier le peuple bahreïnien.

Le Comité a appelé les masses arabes et les masses du peuple palestinien du monde entier à exprimer leur rejet de ces conférences et réunions suspectes, car elles constituent le principal moyen de faire passer le complot contre notre peuple et notre cause nationale, ce qui nécessite de les affronter de toutes nos forces et de ne pas les laissé passer quelques soit les sacrifices.

Source : hadfnews.ps – Traduction : Collectif Palestine Vaincra