Partager :

Vendredi 30 août, des milliers de personnes ont pris part à des manifestations dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban pour protester contre la décision du ministre libanais du Travail de les empêcher de travailler au Liban.

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs camps, notamment le camp de Beddawi au Nord, le camp de Rashidieh, Ain al-Hilweh et Nahr al-Bared.

Des sources locales ont expliqué que la jeunesse du camp de Beddawi se sent frustrée après deux mois de manifestations qui n’apportaient aucune solution nouvelle aux travailleurs palestiniens pour geler la décision du ministre libanais du Travail.

La décision du ministre libanais du Travail, Kamil Abu Suleiman, d’imposer aux réfugiés palestiniens au Liban un traitement similaire à celui appliqué aux travailleurs étrangers a suscité de nombreuses réactions, provoquant de nombreuses manifestations parmi les réfugiés palestiniens au Liban.

« Nous sommes prêts à prendre toute mesure qui faciliterait la tâche des Palestiniens si elle était conforme à la loi », a déclaré vendredi le ministre libanais du Travail, Kamil Abu Suleiman.

Il a souligné que le comité ministériel mis en place par le gouvernement pour examiner le plan de main-d’œuvre étrangère, y compris la question palestinienne, ne s’était pas encore réuni, soulignant qu’il était ouvert au dialogue, mais qu’il n’accepterait aucune décision allant à l’encontre de ses pouvoirs.

Revoir également, notre reportage sur place réalisé au début de la mobilisation en Juillet dans le camp d’Ain al- Hilweh :

 

Source