Partager :
Lundi 26 août au matin en Cisjordanie occupée, l’occupation israélienne a arrêté neuf cadres et militants du Front Populaire pour la Libération de la Palestine.

Le FPLP a déclaré que « les arrestations à grande échelle effectuées par l’armée israélienne contre nos cadres, concentrés à Ramallah, ne feront pas obstacle à notre résistance sur le terrain ».Dans une déclaration publiée lundi 26 août, le FPLP a affirmé que l’occupation avait toujours pratiqué toutes les formes de guerre systématique et féroce contre le FPLP : assassinats, arrestations et expulsions. Il a rappelé que cette répression « ne pouvait pas éteindre la résistance, ni se rendre à cette réalité, ni faire négocier les principes du Front ».

Le FPLP a promis au peuple palestinien « de ne pas perdre de vue son attachement au choix de la résistance, jusqu’à la réalisation des objectifs de notre peuple de retour et de libération, d’indépendance et l’établissement d’un État palestinien sur l’ensemble du territoire national avec Jérusalem pour capitale ».