Partager :
Une colon sioniste a été tuée et deux autres grièvement blessés suite à l’explosion d’une bombe artisanale en Cisjordanie occupée. Le porte-parole de l’armée de l’occupation israélienne, Ronen Manelis, a déclaré qu’il considérait cette action comme une « attaque terroriste sérieuse ».

La zone a été bouclée par l’armée qui a lancé d’importantes recherches dans la région de Ramallah pour retrouver les auteurs de l’attaque. « Nous continuerons à renforcer les implantations et frapperons les terroristes », a réagi Netanyahu.

L’ensemble des organisations de la Résistance palestinienne ont salué cette nouvelle attaque. Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a affirmé que celle ci « s’inscrivait dans le contexte de l’affirmation du droit pour notre peuple de résister face aux voleurs sionistes ». Il a rajouté que cela confirmait que « la résistance armée est le moyen éprouvé et le plus efficace pour expulser les colons et de répondre aux crimes en cours contre notre peuple, en particulier à Jérusalem et Gaza ».

Le FPLP a souligné que « cette opération prouvait la capacité des jeunes de Cisjordanie à pénétrer dans les profondeurs du sionisme malgré les mesures de sécurité complexes et que […] ce processus envoyait un message fort aux dirigeants de l’occupation qu’ils ne seraient pas en mesure de détruire l’esprit de volonté et la détermination de notre jeunesse révolutionnaire de poursuivre la lutte. »
 Le FPLP a appelé à « une escalade populaire et armée contre l’occupation et les colons sur toute la Palestine, afin de protéger notre peuple et sa cause des projets d’occupation et de liquidation ». Il a conclu en affirmant que « cet ennemi criminel, ses partisans, les régimes réactionnaires arabes et le monde entier doivent comprendre que le peuple palestinien ira au-delà de ce qu’il pense pour défendre ses droits, ses valeurs et son caractère sacré ».