Partager :

Le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP ) a réitéré son appel aux palestiniens vivant dans les territoires de la Palestine de 1948 de boycotter les prochaines élections législatives de la Knesset, soulignant que « la participation à ces élections conférait une légitimité à cette entité criminelle érigée sur les ruines de notre peuple, de nos villes et villages, et à travers des massacres, le nettoyage ethnique et des politiques de déplacement et de déportation ».

Dans une déclaration publié dimanche 15 septembre, le FPLP a estimé que la participation arabe à ces élections « induisait en erreur l’opinion publique mondiale et la solidarité avec notre peuple et le boycott international, et décrivait cette entité comme une entité d’occupation coloniale démocratique et non raciste ».

Il a souligné que « la seule relation qui devrait exister avec l’occupation est celle de la Résistance, celle de faire face à ses crimes et à sa politique raciste et de boycotter ses institutions et ses outils d’occupation oppressive, et non de s’y intégrer ».

Le FPLP a salué les efforts déployés par le mouvement de gauche palestinien Abna’a el-Balad en Palestine occupée de 48 pour sensibiliser les Palestiniens sur l’importance de boycotter ces élections et aux dangers d’y participer.

 

Source