Partager :

Mardi 10 septembre, le Premier ministre israélien Netanyahu a déclaré qu’il annexerait la Vallée du Jourdain en Cisjordanie occupée s’il était réélu Premier ministre lors des élections à la Knesset le 17 septembre prochain.

Dans un discours retransmis en direct sur toutes les chaînes de télévision israéliennes, Netanyahu a déclaré qu’il annexerait également les colonies israéliennes illégales une fois l’annexion de la vallée du Jourdain achevée. La vallée du Jourdain représente environ un tiers de la Cisjordanie et elle est considérée comme une zone stratégique pour les sionistes.

« Aujourd’hui, j’annonce mon intention, après la mise en place d’un nouveau gouvernement, d’appliquer la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain et le nord de la mer Morte », a affirmé le premier ministre israélien. Il a souligné que l’Accord du Siècle de Trump était une « occasion historique » pour intensifier la colonisation sioniste.

En avril dernier, Netanyahu avait déjà fait ce même type de promesse dans le bus de consolider sa base électorale.

De son côté, l’ensemble des organisations de la Résistance palestinienne ont condamné cette annonce et plusieurs roquettes ont été tirées depuis Gaza sur des colonies sionistes en représaille mardi soir. D’ailleurs, Netanyahu a interrompu plusieurs minutes un de ses meetings électoraux et s’est réfugié dans un abri. 

Le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP ) a déclaré que « cette annonce constituait une étape indissociable de la guerre d’agression déclarée contre le peuple palestinien, sa présence et son territoire ». Il a également souligné que « les Palestiniens devaient réévaluer l’expérience de la lutte dans son ensemble, formuler une stratégie de lutte pour faire face à l’attaque sioniste globale contre notre pays et à commencer par en finir avec les désastreux Accords d’Oslo […] et réactiver le programme de résistance globale à l’occupation ».

 

La partie en vert clair est la partie que Netanyahu veut annexer. Source : middleeasteye.net