Partager :

Les élections au parlement sioniste – la Knesset – approchent et les dirigeants politiques israéliens multiplient les promesses de poursuite de la colonisation et du nettoyage ethnique de la Palestine occupée. Ainsi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est engagé dimanche à annexer toutes les colonies israéliennes illégales en Cisjordanie occupée, réitérant une promesse électorale faite il y a cinq mois. Concurrencé dans les sondages par le parti « Bleu Blanc », le dirigeant du Likoud multiplie les signes en direction de son électorat.

« Israël construira d’autres colonies et ne déracinera pas les colons », a déclaré Netanyahu dans le discours prononcé dimanche à Elkana, une colonie illégale en Cisjordanie, où il a assisté à une cérémonie pour la rentrée scolaire.

« Avec l’aide de Dieu, nous étendrons la souveraineté juive à toutes les colonies en tant que partie intégrante de la terre (biblique) d’Israël, en tant que partie de l’état d’Israël », a-t-il ajouté. Aujourd’hui, près de 600.000 colons vivent en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est. 

De nombreuses organisations palestiniennes ont dénoncé cette nouvelle provocation. Ainsi, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) a affirmé que « toute la présence sioniste sur la terre de Palestine est illégale et coloniale. L’annexion des colonies de peuplement met fin à la prétendue solution à deux États ».