Partager :

Les Palestiniens ont été témoins des conséquences de l’annonce américaine, qui a jugé les colonies de Cisjordanie légales, en particulier du fait que les Palestiniens considèrent cette annonce comme une étape proactive visant à complètement annexer la Cisjordanie.

Au cours des dernières années, le nombre de colons israéliens à Jérusalem occupée et en Cisjordanie a augmenté sans précédent. Le nombre de colonies et d’avant-postes illégaux a également fortement augmenté.

Certaines estimations indiquent que le nombre de colons illégaux à Jérusalem occupée et en Cisjordanie est d’environ 800 000, la plupart d’entre eux résidant à Jérusalem-Est. Les Israéliens ont construit 198 colonies de peuplement illégales et 220 avant-postes en Cisjordanie et à Jérusalem, tandis que le nombre de colons juifs situés du côté est de la «ligne verte» est passé de 110 000 en 1993 à 425 000.

Dans le même ordre d’idées, Ziad Hantash, spécialiste et chercheur en matière de règlement des conflits, a déclaré à Quds News Network que les terres laissées aux Palestiniens en Cisjordanie ne représentent pas plus de 15% de la superficie totale de la Cisjordanie, ce qui signifie clairement que la solution des deux États est complètement morte et impossible à la suite de l’expansion en cours des colonies.

Hantsh a expliqué que la zone «C», qui fait plus de 2 000 kilomètres carrés et représente 61% de la Cisjordanie, a été considérée par les Israéliens comme faisant partie de l’État d’occupation. Les autorités israéliennes ont construit 156 colonies de peuplement illégales et 200 postes de colonisation dans la zone «C».

« L’État d’occupation compte utiliser l’annonce américaine pour engloutir davantage de terres [palestiniennes]. Les dirigeants israéliens sont très cupides et ont l’intention de confisquer de vastes zones de la Cisjordanie », a déclaré Hantash.

Selon Hantash, l’Etat d’occupation envisage actuellement d’annexer la vallée du Jourdain et de faire respecter la loi israélienne dans le cadre d’un projet d’annexion de la Cisjordanie.

« Israël veut annexer la Cisjordanie mais par étapes », a expliqué Hantash. « Au début, ils appliqueront la loi [israélienne] sur les grands blocs de colonies, car il existe 6 blocs de colonies qui engloutissent 9% de la superficie de la Cisjordanie ».

Dans la deuxième étape, selon Hantash, les Israéliens transformeront la colonie illégale de Kiryat Arba en une municipalité et fusionneront tous les avant-postes de colonie environnants afin de faire respecter la loi israélienne.

Hantash a également noté que les Palestiniens souffraient des conséquences des plans israéliens; déplacés et expulsés en raison de la politique israélienne de vol de terres et de démolition de maisons.

Il s’est également attendu à une augmentation des démolitions de maisons au cours de la période à venir, en particulier dans la zone «C», où les Israéliens refusent de fournir des autorisations de maison aux Palestiniens.

Les Israéliens ont démoli plus de 35 000 maisons en Cisjordanie et à Jérusalem depuis 1967.

Selon l’ONG israélienne B’Tselem, les colonies israéliennes couvrent 538 126 Dunums, soit 10% de la superficie totale de la Cisjordanie. Il y a également 1 650 376 Dunums, qui ont été confisqués par des colonies de peuplement, ce qui porte à 40% la superficie totale confisquée de la Cisjordanie.

La colonie israélienne de Modi’in, construite sur les ruines de cinq villages palestiniens à Ramallah, est la plus importante avec près de 60 000 colons. La colonie illégale de Ma’ale Adumim, construite sur des terres palestiniennes à Jérusalem-Est, vient ensuite avec plus de 40 000 colons.

 

Source : Quds News Network – Traduction : Collectif Palestine Vaincra