Partager :

Jeudi 20 février, Benjamin Netanyahu a annoncé sa décision de vouloir construire 2200 logements pour des colons sionistes à Al Quds/Jérusalem occupée dans la colonie Har Homa. Le premier ministre israélien a rappelé qu’il était le fondateur de cette colonie en 1997 qui compte aujourd’hui plus de 40000 habitants.

Parallèlement, Netanyahu a révélé qu’il avait décidé de construire environ 4000 nouvelles unités de logements à Givat Hamatos dont 3000 pour des colons sionistes. Rappelons que le choix géographique de ces constructions n’est pas un hasard. C’est le dernier endroit qui permettait une unité territoriale entre Bethléem et Al Quds/Jérusalem.

A la veille des élections législatives qui auront lieu le 2 mars, l’actuel premier ministre multiplie les signes en direction de son électorat de la droite sioniste.

Aujourd’hui, plus de 600.000 colons sionistes vivent en Cisjordanie occupée. Cette colonisation s’est renforcée ces dernières années sous l’impulsion de Netanyahu et du soutien infaillible de Trump. Le dernier exemple en date est évidemment l’Accord du siècle qui légitime et étend les colonies.