Partager :

Wadie Haddad est né en 1927 dans la ville de Safad (Palestine occupée). En 1948, suite à la Nakba, il est contraint de s’exiler avec sa famille au Liban.

Il co-fonde le Mouvement Nationaliste Arabe en 1950 aux côtés de Georges Habache. Il sera alors responsable des actions armées du mouvement.

En 1967, il participe à la fondation du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). Après en avoir été le trésorier, il deviendra le responsable des opérations extérieures. Il planifiera, entre autres actions, des détournements d’avions afin d’exposer aux yeux du monde la situation des palestiniens. L’objectif est clair : « frapper l’ennemi partout où il se trouve ».

Pour lutter contre l’influence grandissante du FPLP et des actions armées palestiniennes sur son sol, le régime réactionnaire jordanien lancera une grande répression contre la Résistance palestinienne en Jordanie le 12 septembre 1970, Septembre Noir.

Lors de son 3eme congrès en mars 1972, le FPLP décide de stopper les opérations en dehors de la Palestine occupée. En désaccord avec cette ligne, Wadie Haddad est exclu du mouvement mais continuera à mener de nombreuses opérations.

Il meurt le 28 mars 1978 en République Démocratique d’Allemagne (RDA) d’une leucémie mais le Mossad est mis en cause. Aujourd’hui, il est célébré comme une figure de la Révolution palestinienne qui ne transige pas pour la libération de toute la Palestine de la mer au Jourdain.