Partager :

Mohammed Al-Aswad, appelé Guevara Gaza, est né le 6 janvier 1946 dans la ville de Haïfa et a été expulsé avec sa famille vers la bande de Gaza après la Nakba en 1948 dans un camp de réfugiés.

Il a étudié dans les écoles de l’UNRWA1 puis a travaillé humblement. Il rejoint le Mouvement Nationaliste Arabe en 1963.

Lors de la défaite arabe de juin 1967, il est devenu le chef de l’un des groupes de combat de l’organisation « Pionniers de la résistance populaire » puis du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). Il a mené à bien plusieurs opérations qui ont stoppé le flux de colons sionistes dans la bande de Gaza alors sous occupation israélienne.

Il a été arrêté le 25 janvier 1968 par l’armée israélienne et a été libéré en juillet 1970.

Il a poursuivi sa lutte immédiatement après sa libération dans les rangs du FPLP et il a entrepris une vaste activité de préparation, de formation et d’éducation des groupes militaires.

Grace à son sérieux et son efficacité, il a repris le commandement de l’action militaire du Front Populaire pour la Libération de la Palestine dans la bande de Gaza jusqu’à sa mort.

Guevara Gaza dirigeait les opérations militaires du FPLP mais considérait aussi comme essentiel le développement des comités ouvriers et de femmes, l’organisation de la solidarité avec les familles des martyrs ou encore l’éducation politique en mettant en place plusieurs bibliothèques.

Rapidement, il est devenu extrêmement populaire à Gaza et a participé à l’organisation de grandes manifestations et grèves contre l’occupation sioniste.

Ses compétences en matière d’organisation politique et de direction militaire ont joué un rôle clé dans la transformation de Gaza en un centre de la Résistance palestinienne au cours de cette période.

Le 9 mars 1973, il est tombé martyr dans une bataille acharnée contre les forces d’occupation israéliennes avec deux autres fedayins du FPLP.

 

1 Agence de l’ONU qui s’occupe des réfugiés palestiniens