Partager :

Depuis plusieurs semaines, nous nous mobilisons pour dire stop au jumelage de Toulouse avec Tel Aviv et exiger de la municipalité qu’elle cesse de collaborer avec l’apartheid israélien. Nous avons interpellé systématiquement les différentes listes et en particulier celles qui se revendiquent progressistes et antiracistes.

Devant leurs réunions publiques ou sur les marchés de la ville, nous avons régulièrement reçu le soutien de militant·e·s d’Archipel Citoyen1. Ainsi, il n’est pas étonnant de voir que plusieurs candidat·e·s sur cette liste apportent leur soutien à la campagne #StopJumelageToulouseTelAviv. Parmi eux, on peut notamment citer Leila Amini ou encore Pablo Seban qui a appelé publiquement ses colistier·e·s à prendre position :

Sans oublier évidemment, Jamal El Arch (11ème de la liste) qui a affiché son soutien sans équivoque.

Jamal El Harch, candidat de la liste Archipel Citoyen aux élections municipales de Toulouse de mars 2020.

 

Odile Maurin, figure emblématique du mouvement toulousain des Gilets Jaunes et 6ème de la liste, apporte son soutien à la campagne sur Twitter le 9 mars. Merci à elle !

Ces prises de position sont courageuses dans un climat où le soutien au peuple palestinien est sacrifié au profit de calculs électoralistes. Espérons que l’ensemble de la liste Archipel Citoyen prenne rapidement une position similaire à l’image des municipalités d’Amsterdam ou de Lille.

Nous appelons toutes et tous les habitants de Toulouse à rejoindre et relayer la campagne #StopJumelageToulouseTelAviv et à continuer d’interpeller les différentes listes aux élections municipales. Ce jumelage honteux ne peut plus continuer !

 

1 Liste regroupant des citoyen·ne·s et différents partis de gauche (EELV, FI, Ensemble, anciens du PS) et qui est crédité dans les sondages de 25% d’intentions de vote.