Partager :

Lundi 20 avril, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le dirigeant de Bleu Blanc Benny Gantz ont annoncé la formation d’un gouvernement d’union et d’urgence.

Selon les termes de cet accord, Netanyahu sera premier ministre d’un gouvernement bipartisan les 18 premiers mois tandis que Bleu Blanc disposera du ministère très important de la Défense. Après ces 18 mois, ce sera autour de Benny Gantz de diriger gouvernement.
Le principal point de cet accord de gouvernement d’union est de développer les colonies sionistes en Cisjordanie occupée à partir du mois de juillet.

Dans un communiqué, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine affirme que « l’accord entre Netanyahu et Gantz pour former un soi-disant ‘gouvernement d’unité nationale’ entraînera davantage d’agressions contre notre peuple et de mesures sionistes sur le terrain, ce qui nécessite de couper toutes les formes d’engagement avec l’ennemi sioniste, notamment la coordination sécuritaire [en Cisjordanie]. » Le FPLP poursuit en soulignant « qu’il n’y a pas de différence dans les programmes, les croyances et les attitudes entre Gantz et Netanyahu, qui sont basés sur la politique d’annexion, de judaïsation, de colonisation et de meurtre. Les unir en un seul gouvernement conduira à davantage de ces politiques terroristes, agressives et racistes à l’égard de notre peuple en Cisjordanie et à Gaza et en Palestine 48 ».