Partager :

Les chansons palestiniennes, en plus de participer à la lutte, constituent en elles-mêmes des actes de résistance, des « preuves de vie », des preuves de créativité d’une population qui ne se laisse pas détruire. Le Collectif Palestine Vaincra vous propose une série d’articles pour découvrir ou redécouvrir des musiques retraçant l’histoire de la Palestine. Nous la continuons avec la Résistance palestinienne.

LA RÉSISTANCE

La Résistance palestinienne a une longue histoire, qui remonte bien avant la naissance de l’État sioniste. A travers les périodes et les contextes, elle a su s’adapter et faire vivre l’exigence de la libération de la Palestine, de la mer au Jourdain.

Elle prend diverses formes, de la confrontation armée aux mobilisations populaires en passant par le boycott des produits de l’occupation israélienne. Mais la Résistance palestinienne c’est aussi faire vivre la culture palestinienne. La musique palestinienne raconte cette Résistance, l’histoire d’un peuple qui refuse de se soumettre et continue de se battre.

 

Jibal al-Sawan (Les montagnes de Silex), Fairouz, 1969.

Comédie musicale écrite par les Frères Rahbani qui prône la Résistance.

Ya Falastiniyun, Oh Palestiniens, Yalalan Band & Eskenderella Band (reprise), 2016.

« Oh Palestiniens, je veux venir et être avec vous, les armes à la main ».

Mawtini (Ma Patrie), 1934.

Chanson écrite par le poète palestinien Ibrahim Touqan et composé par Mohamed Fleyfel à la gloire des Fedayins, les combattant·e·s palestinien·ne·s.

Basil, Gaafar Touffar, 2017.

Chanson en hommage au martyr Basil El Araj, assassiné par des soldats de l’occupation israélienne le 6 mars 2017.

Baïonnettes, Zebda, 1992.

Une Ode à l’Intifada en Palestine

Clap your hands, Kofia Band, 1984.

Une chanson célébrant le retour d’un combattant à la maison.