Partager :

Foulard traditionnel qu’on retrouve dans de nombreuses régions du Monde Arabe, le keffiyeh est devenu aujourd’hui le symbole par excellence de la résistance du peuple palestinien contre la colonisation de sa terre. Chaque 11 mai, il est célébré sur les réseaux sociaux dans les quatre coins du monde avec le hashtag #KeffiyehDay.


Durant le mandat britannique et en particulier durant la Grande révolte arabe de 1936-1939, les révolutionnaires palestinien·ne·s utilisaient le keffiyeh pour ne pas être reconnu par les autorités. Les britanniques ont alors tenté d’interdire son utilisation mais tou·te·s les Palestinien·ne·s ont commencé à le porter en guise de résistance et d’insoumission face à la puissance coloniale.

Pendant l’Intifada de 1987 et celle de 2000, des milliers de jeunes Palestinien·ne·s le portaient autour de la tête lors des affrontements avec les forces militaires sionistes.

Le keffiyeh noir et blanc est souvent appelé le drapeau palestinien non officiel tandis que le keffiyeh rouge et blanc est généralement porté par les partisan·e·s de la gauche palestinienne. Il existe de nombreuses histoires sur l’origine du motif du keffiyeh. Certain·e·s affirment qu’il représente un filet de pêche, un nid d’abeille, la jonction des mains ou les marques de saleté et de sueur essuyées sur le front d’un·e travailleur·euse.

Aujourd’hui, il n’existe plus qu’une seule usine qui produit des keffiyeh en Cisjordanie occupée. Face à la concurrence internationale, l’usine est en danger sans oublier les nombreux check-points de l’armée israélienne qui entravent le bon déroulement des livraisons.
Nous vous invitons à les soutenir !

Si vous êtes de Toulouse et sa région, nous vendons lors de nos Stands Palestine et nos différentes initiatives des keffiyeh « made in Palestine ». N’hésitez pas à nous en acheter un pour arborer fièrement votre soutien à la Résistance palestinienne !