Partager :

A l’appel du Mouvement BDS, une troisième journée internationale d’actions #BoycottPuma était organisée le lundi 4 mai pour dénoncer le sponsoring de la marque allemande avec les équipes de football de l’apartheid israélien.

Dans un contexte mondial marqué par l’épidémie de coronavirus et un confinement planétaire, des initiatives ont eu lieu dans plus de 20 pays pour exiger la fin de ce partenariat de la honte comme ci-dessous au Japon.

Au Royaume-Uni, les soutiens de la campagne #BoycottPuma ont envoyé plus de 35.000 emails et ont fait des centaines d’appels à la ligne d’assistance client de la marque.

Parallèlement, une large campagne sur twitter autour du hashtag #BoycottPuma a eu lieu à laquelle nous avons participé. Plus de 12 millions de tweets #BoycottPuma ont été générés à la veille de l’assemblée des actionnaires de la marque. A ce propos, un des avocats de la firme a déclaré que cette campagne de boycott leur rendait « la vie misérable ».

En France, la Campagne BDS a poursuivi son travail de mobilisation en ligne et a réalisé plusieurs photos pour sensibiliser sur ce sponsoring.

A Toulouse, le Collectif Palestine Vaincra a participé une nouvelle fois à cette journée mondiale. Dans ce cadre, nous avons redécoré la devanture du magasin JD Sports en centre ville qui vend des chaussures Puma et avons déposé plusieurs flyers d’informations dans les boîtes aux lettres de ce magasin mais aussi Footlocker, Galeries Lafayette etc.
Le journal palestinien Hadaf News en a fait un compte rendu en arabe.