Partager :

Dimanche 21 juin, la radio toulousaine Kol-Aviv organisait une émission spéciale sur le deuxième tour des élections municipales du 28 juin prochain sur le thème « Enjeux du scrutin à Toulouse et Valeurs de la République ». Le président du CRIF Midi-Pyrénées, Franck Touboul, était un des invités. Sans surprise, le représentant de cette organisation proche de l’extrême droite israélienne s’est inquiété du succès de la campagne contre le jumelage de Toulouse avec Tel-Aviv, y compris dans les rangs d’Archipel Citoyen même si c’est très insuffisant.

Une telle remarque de la part de ce défenseur d’Israël n’est en rien surprenante. Cela démontre la vivacité de notre campagne qui a su faire de la question de la légitimité de ce jumelage un des sujets importants de ces élections municipales. D’ailleurs, plus de 5000 toulousain·e·s ont signé la pétition (sur internet ou sur papier) pour exiger que la mairie de Toulouse cesse ce partenariat scandaleux.

Au lendemain du deuxième tour des élections municipales, nous saurons le rappeler au maire nouvellement élu !