Partager :

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun exprime son rejet clair d’une énième imposture d’injustice, de répression et d’exploitation capitaliste, la soi-disant « percée diplomatique » entre les États-Unis, Israël et les Émirats Arabes Unis (EAU). En réalité, cela n’apporte ni paix ni justice, mais seulement un plan de collaboration continue entre les forces de l’impérialisme, Israël, le sionisme et la réaction arabe, ainsi qu’une escalade de la guerre contre le peuple palestinien et tous les peuples de la région arabe.

Nous sommes fermement solidaires du peuple palestinien et de toutes les forces progressistes et anti-impérialistes de la région contre toute forme de normalisation avec Israël, y compris celles de l’Autorité Palestinienne (AP).

Nous sommes également solidaires, avec la même force et le même engagement, avec le mouvement des prisonniers palestiniens qui a clairement rejeté la normalisation. La position claire du mouvement des prisonniers est une boussole qui oriente notre lutte et notre engagement politique.

Le camp d’agression – impérialisme, Israël, sionisme et réaction arabe – a démantelé l’unité des peuples de la région et a ouvert son peuple et ses ressources à l’exploitation par les forces capitalistes locales et mondiales, au profit du projet sioniste et de l’impérialisme dans son ensemble. La déclaration des Émirats Arabes Unis, des États-Unis et d’Israël est peut-être l’expression la plus claire des forces qui s’opposent au peuple palestinien et à toutes les forces qui cherchent la justice et la libération dans toute la région.

 

Le triangle de la normalisation : une attaque contre le peuple palestinien

 

Ce n’est qu’une autre partie du triangle de normalisation, représenté par Camp David, Wadi Araba et Oslo, les accords dits de « paix » négociés par les États-Unis avec l’Égypte, la Jordanie et l’AP, aux dépens du peuple palestinien, du peuple arabe et des peuples de la région et du monde. Ce n’est pas seulement ce dernier accord avec les Émirats Arabes Unis qu’il faut faire tomber, mais tout ce mécanisme d’injustice qui donne faussement le nom « d’accord de paix » aux alliances pour la poursuite de la colonisation, de la guerre et de l’apartheid. La complicité évidente des EAU dans les crimes en cours contre le peuple palestinien n’est rendue plus claire que par l’annonce de Trump.

Tous les régimes réactionnaires arabes qui s’engagent dans ces projets de normalisation – y compris maintenant les EAU, ainsi que l’AP – prétendent les poursuivre au profit du peuple palestinien. En réalité, le peuple palestinien partage un large consensus dans le rejet de tous ces projets de normalisation qui ne se font qu’à ses dépens. Cet accord ne prétend même pas arrêter l’annexion et la colonisation sioniste en cours de la terre palestinienne, mais simplement la « suspendre », en essayant de donner une légitimité arabe à une entité coloniale illégitime en Palestine.

D’une part, cette annonce reflète les intérêts mesquins de l’administration Trump, qui souhaite relancer une campagne de réélection qui s’essouffle. Mais elle reflète également l’engagement à long terme de l’impérialisme américain à diviser, réprimer et exploiter les peuples de la région et leurs ressources, le projet de colonisation de peuplement israélien constituant le point de mire de la domination impériale tandis que les agents locaux, en particulier les monarchies, récoltaient des richesses personnelles grâce à leurs transactions avec l’impérialisme.

Les EAU sont depuis longtemps engagés dans une normalisation ouverte et secrète avec le sionisme, tout comme ils ont joué un rôle réactionnaire dans toute la région. Les EAU restent directement impliqués dans la soi-disant coalition qui fait la guerre au peuple du Yémen pour tenter de maintenir la domination impériale en accord avec les intérêts des autres régimes réactionnaires, comme celui de l’Arabie Saoudite.

Les EAU ont joué un rôle dominant dans la manipulation de la politique égyptienne, en soutenant le régime de Sisi Camp David, qui emprisonne des milliers de prisonniers politiques dans les prisons égyptiennes tout en saluant la dernière avancée vers la normalisation. Sans parler de l’enrichissement de la classe dirigeante des EAU sur ordre de l’impérialisme, tout en se livrant aux pratiques les plus brutales de sur-exploitation des travailleurs migrants internationaux et en tentant de faire taire toute critique, sans parler des efforts d’organisation.

Si l’annonce publique reflète une nouvelle étape vers la normalisation officielle, les relations entre les États-Unis, les Émirats Arabes Unis et l’État israélien ne sont pas nouvelles. Les responsables des EAU et d’Israël se sont rencontrés en 2016 pour saper l’accord nucléaire iranien et réimposer des sanctions, en s’appuyant sur les alliances précédentes pour la vente de technologies militaires américaines avancées aux EAU avec le soutien total de l’État israélien. Comme l’indique Electronic Intifada, « Ces relations secrètes ont inclus une coopération militaire et de renseignement et même des exercices militaires conjoints. Les bases de l’annonce de jeudi ont été jetées ces dernières années avec des compétitions sportives et une coopération commerciale. Il y a quelques semaines à peine, une entreprise émiratie a conclu un accord avec deux géants israéliens de l’armement… « 

De tels projets de normalisation ne représentent que les intérêts étroits de la classe dirigeante réactionnaire de ces régimes, et non ceux des habitants du Golfe. Il est de la responsabilité de toutes les forces qui se tiennent aux côtés de la résistance de faire comprendre que les masses populaires s’opposent fermement à la colonisation et à l’impérialisme, et d’intensifier toutes les formes de boycott et d’isolement du régime israélien et de ses partenaires dans la colonisation. […]

 

Faire face à l’attaque, intensifier le boycott

 

Cette annonce clarifie encore notre responsabilité d’agir et d’intensifier la campagne de boycott contre les produits, les institutions culturelles, les établissements universitaires et les entreprises complices d’Israël. La normalisation du colonialisme doit se heurter – et peut être vaincue – à l’anti-normalisation populaire, au boycott et à la confrontation, ainsi qu’à l’isolement international d’Israël. En construisant la campagne de boycott à un niveau populaire, ainsi qu’officiel, nous pouvons élever la solidarité avec le peuple palestinien et miner ces projets de normalisation destructeurs. […]

En outre, nous demandons instamment à tous les partisans de la Palestine dans le monde d’organiser des manifestations et des actions devant les ambassades états-uniennes, israéliennes et émiraties pour les tenir responsables de leurs crimes actuels contre le peuple palestinien et dénoncer leur participation active à la violation des droits des Palestiniens, y compris la détention de milliers de prisonniers politiques, la démolition de maisons, les exécutions extrajudiciaires, le siège de Gaza, la confiscation de terres, la construction de colonies, le régime d’apartheid au pouvoir sur les Palestiniens de 1948 et le refus du droit au retour de millions de réfugiés palestiniens.

Le boycott des masses est plus fort que les projets de normalisation d’Israël, le sionisme, l’impérialisme et la réaction arabe. Cet accord ne doit que renforcer notre détermination à nous mobiliser, à nous organiser et à agir pour défendre la Palestine, affronter l’impérialisme et soutenir la résistance.

Samidoun – Palestinian Prisoner Solidarity Network est un réseau international d’organisations et d’activistes qui travaillent à construire une solidarité avec les prisonniers palestiniens dans leur lutte pour la liberté, et pour la libération de la Palestine de la mer au Jourdain. Les sections et les organisations membres de Samidoun en Palestine, aux États-Unis, en France, au Canada, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, en Grèce et ailleurs travaillent ensemble pour construire ce mouvement. Nous vous invitons à nous contacter à l’adresse samidoun@samidoun.net pour nous faire part de vos actions, de vos remarques ou pour vous engager avec Samidoun.

 

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra