Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lundi 2 novembre, plusieurs personnalités et organisations palestiniennes en Palestine occupée et dans la diaspora ont lancé un appel pour l’organisation de la « Conférence pour la voie palestinienne alternative » qui se tiendra à Madrid du 31 octobre au 2 novembre. Cette initiative coïncide avec le trentième anniversaire de la Conférence de Madrid de 1991 qui a ouvert la voie au processus de liquidation des accords d’Oslo. Dans un appel traduit en français, les organisateurs soulignent que « l’approche politique palestinienne représentée par la direction de l’Organisation de Libération de la Palestine qui ont conduits aux désastreux accords d’Oslo, sont arrivés à la conclusion attendue : un échec total. »

Ils poursuivent en appelant « les masses de notre peuple palestinien, et toutes les organisations et mouvements d’étudiants, de jeunes et de femmes, ainsi que les institutions civiles et populaires de toute la diaspora, à l’unité, la coopération et à la participation active. Cet appel a pour objectif de lancer un mouvement populaire le plus large possible, palestinien, arabe et international, qui rompt avec les carcans de la phase précédente et de l’approche Madrid-Oslo, pour établir une nouvelle étape de lutte, par une large participation populaire à la « Conférence de toute la Palestine, de tout le peuple palestinien, de tous les droits des Palestiniens. La Conférence alternative nationale, populaire et démocratique. » Participons ensemble à faire de cette occasion historique, qui, nous l’espérons, sera une base populaire pour une initiative de renouvellement du mouvement national dans la diaspora, et une étape importante dans l’histoire de notre peuple, sur la voie de la réalisation de tous nos objectifs et de nos droits par la libération et le retour. »

Dans un entretien au magazine Al Adab, l’écrivain palestinien et membre du comité préparatoire de la conférence Khaled Barakat souligne que « c’est un appel à une autre vision arabe palestinienne. Nous sommes partis d’une question qui est reprise par de larges secteurs de la population et des partisans du peuple palestinien ailleurs dans le monde également. L’ennemi sioniste représente des gains stratégiques majeurs, alors quelle est la voie alternative palestinienne-arabe ? […] Tous les peuples qui ont vaincu le colonialisme ont vécu dans des états similaires d’errance, de retrait et de méfiance, puis ils se sont tenus à un moment historique distinct de leur lutte et ont reconnu la vérité amère, et ont commencé à affronter les questions de la réalité et à rechercher une voie alternative. Dans le cas palestinien, l’alternative est de redresser le cap de la boussole palestinienne, par la volonté populaire ».

Le Collectif Palestine Vaincra soutient cette initiative et appelle d’ors et déjà à y participer largement. De nombreuses initiatives seront organisées d’ici l’automne 2021 afin de promouvoir les objectifs de cette conférence. La première d’entre elle est un webinaire sur Zoom le dimanche 29 novembre dès 19H en arabe (avec une traduction disponible en anglais et espagnol).

 Pour plus d’informations, veuillez consulter https://masarbadil.org/