Partager :

Candidat démocrate de 77 ans et ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden est finalement élu 46e président des États-Unis après un long suspens de plusieurs jours. Quelques heures après l’annonce des résultats, le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) a publié un communiqué pour réagir à la défaite de Donald Trump et aux illusions qu’elle engendre.

Dans celui-ci, il considère que la victoire de Joe Biden aux élections présidentielles américaines « n’apporte aucun changement fondamental en ce qui concerne les droits du peuple palestinien et les différentes questions arabes, car il s’agit d’une extension de l’approche des administrations américaines précédentes qui n’ont pas cessé de soutenir l’entité sioniste de manière absolue à différents niveaux, et de préserver sa supériorité et sa protection, et de l’encourager à passer outre les décisions internationales ».

Par ailleurs, le FPLP a appelé les dirigeants palestiniens « à se méfier de toute fausse promesse que l’administration Biden pourrait faire afin de reprendre les négociations, et à cesser de se faire des illusions sur la possibilité de parvenir, par leur intermédiaire, à atteindre les objectifs du peuple palestinien ». Le FPLP a souligné que « la fin de l’occupation dans toutes ses expressions, la réalisation des objectifs nationaux de notre peuple pour le retour et l’autodétermination, et d’un État indépendant avec Jérusalem comme capitale, réside dans l’incarnation de décisions en rupture avec les accords d’Oslo et les obligations qui en découlent, la fin de la reconnaissance de l’ennemi et l’arrêt des négociations avec lui. »