Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous, le Mouvement de la jeunesse palestinienne (PYM), avons l’honneur d’annoncer notre participation à la conférence sur la voie palestinienne alternative qui aura lieu à Madrid, en Espagne, en octobre 2021. Alors que nous approchons du 30e anniversaire de la conférence de Madrid qui a lancé le processus d’Oslo, la conférence sur la voie palestinienne alternative représente une opportunité pour les Palestiniens de se réunir pour exprimer notre engagement à la libération de la Palestine et pour fournir un cadre qui fasse avancer notre lutte de libération nationale. Nous appelons les organisations et institutions palestiniennes du monde entier à se joindre à nous pour approuver et promouvoir la conférence et y participer.

La conférence sur la voie palestinienne alternative appelle les étudiants, les jeunes, les organisations et mouvements de femmes, et les institutions civiles et populaires de toute la diaspora à reprendre un rôle de premier plan dans notre mouvement de libération nationale. En organisant cette conférence, nous espérons développer une vision populaire unifiée reflétant les aspirations et les demandes des Palestiniens dans le monde, et la mise en œuvre d’un programme politique concret capable d’aborder et de confronter le sionisme, la normalisation arabe accrue et les défis auxquels notre peuple est confronté. Notre priorité reste la reconstruction des institutions et des instruments qui peuvent faciliter une plus grande connexion et mobilisation de notre peuple. Par cet engagement, la conférence sur la voie palestinienne alternative symbolise notre conviction dans notre triomphe à venir en tant que Palestiniens : le renversement du sionisme, la restauration totale des terres et le retour de notre peuple.

Tout au long de la révolution palestinienne, la participation des masses et du peuple a été encouragée par le biais d’institutions et de structures nationales. Ces organismes nationaux comprenaient des syndicats de femmes et de travailleurs, des mouvements d’étudiants et de jeunes, des collectifs d’aide sociale et des institutions culturelles. Ces organismes ont fait partie intégrante du développement d’une identité palestinienne collective et d’une conscience politique et de la création d’instruments représentatifs capables de mobiliser les Palestiniens dans le monde entier. C’est grâce à la participation massive des Palestiniens que le leadership palestinien a gagné sa légitimité et a cultivé une vision et une stratégie de libération. Cette conférence nous invite tous à réfléchir à cet héritage, à tirer parti de ses succès et à apprendre de ses échecs.

Notre participation à la Conférence reflète notre rejet de la voie de Madrid et de ses conséquences, qui comprennent la création d’une Autorité palestinienne non représentative et non démocratique, un régime de sécurité répressif chargé de réprimer tous les Palestiniens qui osent se libérer des chaînes sionistes, et la normalisation du vol continu des terres, des vies et des droits de notre peuple. Les gardiens de notre lutte ont rendu nos communautés partout sur la touche, démoralisées et incapables de se mobiliser autour d’un programme révolutionnaire capable de transformer notre réalité politique. Notre seule voie d’avenir exige que nous revenions à l’héritage de la résistance collective, de la participation populaire et démocratique, et d’une résolution révolutionnaire pour un avenir libre et juste pour notre peuple.

Enfin, la conférence sur la voie palestinienne alternative reflète une initiative qui cherche à maintenir le rôle intégral des différents segments de la société palestinienne, y compris et surtout le rôle des jeunes et des femmes. Nous sommes déterminés à passer à une nouvelle étape de la lutte qui mette l’accent sur les institutions populaires de base et reconnaisse de manière significative le rôle que les jeunes et les femmes palestiniennes devraient jouer et joueront dans toute alternative révolutionnaire. Notre réalité politique exige que nous imaginions une nouvelle alternative révolutionnaire pour nous libérer des entraves du chemin de Madrid et reconstruire notre mouvement national sur les principes fondamentaux de notre lutte : une Palestine libre du Jourdain à la mer Méditerranée, le droit au retour pour tous les Palestiniens et la participation démocratique de notre peuple dans l’exercice de son droit à l’autodétermination.

 

Source : PYM – Traduction : Collectif Palestine Vaincra