Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lundi 1er février, des militant·e·s de Palestine Action et d’Extinction Rebellion ont bloqué l’entrée d’une usine d’armes Elbit Ferranti à Oldham, dans le Grand Manchester au Royaume-Uni. Les différents activistes ont recouvert de peinture rouge le bâtiment, ont brisé plusieurs vitres et se sont enchaînés aux grilles à l’aide de chaines et de cadenas. Par ailleurs, ils ont déployé de nombreuses banderoles #ShutElbitDown exigeant la fermeture des 10 sites, dont quatre usines d’armes, en Grande-Bretagne.

Depuis plusieurs mois, ils se mobilisent contre Elbit Systems, une société d’armement israélienne qui commercialise ses armes après les avoir testées sur des civils palestiniens. Cette action a lieu quelques semaines après l’annonce par le gouvernement britannique d’un nouveau contrat avec l’entreprise israélienne d’une valeur de 100 millions de livres pour fournir une technologie de pointes à l’armée. Dans un communiqué, Palestine Action déclare : « Les preuves des crimes de guerre d’Israël, aidées par les armes mortelles d’Elbit, n’ont rien fait pour empêcher le gouvernement britannique de donner la priorité aux profits sur les gens et la planète. Le changement doit venir du peuple, pour défendre les droits de l’homme là où nos «dirigeants» refusent de le faire. »

À l’issue de cette importante action, au moins 6 personnes ont été arrêtées par la police britannique qui déploie un arsenal répressif important pour tenter de faire taire cette importante campagne d’action directe et de désobéissance civile contre les criminels israéliens et leurs alliés britanniques. Mais les activistes sont déterminés à poursuivre leur mobilisation et ils sont assurés de toute notre solidarité : #ShutElbitDown !

Pour faire un don en ligne : https://palestineaction.org/donate/