Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ces dernières semaines, plus de 1 500 Palestinien·ne·s d’Al Qods/Jérusalem occupée sont menacés de déplacements forcés et de démolitions de maisons par les autorités israéliennes. Plusieurs familles palestiniennes, notamment du quartier de Sheikh Jarrah, se sont vu notifier par les tribunaux israéliens qu’ils devaient quitter leurs maisons dès le mois de mai.
Cette politique de nettoyage ethnique est partie intégrante du projet sioniste qui ne cesse de développer une politique d’expansion coloniale à Al-Qods/Jérusalem et en Cisjordanie occupée. Fin 2020, on estime le nombre de colons sionistes à 662 000 en Cisjordanie dont près de 220 000 à Jérusalem-Est.
En soutien à la politique de l’État sioniste, des milices et organisations suprémacistes juives se mobilisent pour chasser les Palestinien·ne·s de la ville d’Al Qods/Jérusalem. Depuis le début du Ramadan, ils multiplient les provocations et les manifestations aux cris de « A mort les Arabes ». Jeudi 22 avril, l’organisation Lehava organisait une manifestation raciste anti-palestinienne et en soutien à la politique de nettoyage ethnique.
La jeunesse palestinienne s’est mobilisée et a organisé une contre-manifestation antiraciste et anticolonialiste. Celle-ci a été brutalement réprimée par la police de l’occupation israélienne : 105 personnes ont été blessées selon le Croissant Rouge Palestinien et au moins 44 personnes ont été arrêtées.
Face à cette situation, la mobilisation internationale doit se développer ! Le Collectif Palestine Vaincra, membre du réseau international Samidoun, appelle à intensifier la solidarité avec les Palestinien·ne·s mobilisé·e·s et nous affirmons avec eux : Al-Qods/Jérusalem est une et indivisible, capitale de la Palestine ! Rejoignons les mobilisations #SaveSheikhJarrah et #StopJerusalemExpulsions !