Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans le cadre de la Semaine d’action pour les prisonniers palestiniens du 17 au 23 avril 2021, de nombreuses organisations et militants du monde entier ont organisé des initiatives afin d’exiger la libération des 4450 prisonnières et prisonniers palestiniens. Depuis 1974, la Journée des prisonniers palestiniens est commémorée chaque année afin d’exiger leurs libérations, de rappeler la centralité de la cause des prisonniers palestiniens dans le combat pour la libération de la Palestine et réaffirmer la légitimité de la résistance face à l’occupation sioniste.

Nous appelons tous les défenseurs de la Palestine à continuer d’agir et à soutenir le peuple palestinien et sa résistance héroïque face à l’incarcération coloniale, au vol de terres, à la démolition de maisons, au siège de Gaza, au déni du droit au retour, à l’occupation militaire, aux exécutions extrajudiciaires, à l’apartheid et au colonialisme. Du 15 au 22 mai 2021, rejoignez la Semaine d’action pour la lutte palestinienne initiée par la Voie palestinienne alternative (Masar Badil).

Ci-dessous, vous retrouverez le compte-rendu d’une série d’initiatives prises dans le cadre de la Semaine internationale de mobilisation. Celui-ci n’est pas exhaustif, n’hésitez pas à nous contacter pour nous signaler vos initiatives.

 

Palestine

 

Samedi 17 avril, la section de Samidoun en Palestine occupée s’est réunie avec le comité des jeunes de Beit Ummar (près d’Hébron/Al Khalil) en Cisjordanie occupée, pour rendre visite aux familles des prisonniers. Le soir après la prière du Ramadan, les militants de Samidoun, les membres des familles des prisonniers et des jeunes du camp de réfugiés d’Al-Arroub près d’al-Khalil se sont réunis pour célébrer la Journée des prisonniers palestiniens et appeler à la libération des combattants palestiniens emprisonnés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dimanche 18 avril, Samidoun s’est réuni dans le village de Kobar, à l’extérieur de Ramallah, afin d’exiger la libération des prisonniers notamment le plus ancien d’entre eux, Nael Barghouti, originaire de ce village. Des familles de prisonniers et de martyrs étaient présentes, en particulier Dr Widad Barghouthi (professeure à l’université de Bir Zeit, mère des prisonniers Qassam et Karmel Barghouthi, dont la maison a été démolie par l’occupation israélienne). La solidarité avec Georges Abdallah était également brandie réaffirmant que le peuple palestinien le considère comme un de ses prisonniers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mercredi 21 avril dans le village de Yabad près de Jénine, Samidoun Palestine a affiché sur les murs des images et des slogans en faveur des prisonniers politiques, dont Georges Abdallah.

Ils ont poursuivi ces initiatives en rencontrant les familles d’enfants palestiniens prisonniers de Yabad, exprimant leur soutien et leur engagement à leurs côtés.

Ces événements sont intervenus au milieu d’un certain nombre de manifestations et d’actions dans toute la Palestine occupée organisées par de nombreux groupes et organisations pour marquer la Journée des prisonniers palestiniens, y compris des manifestations et des marches à Ramallah, Gaza, Naplouse et ailleurs.

À Rafah dans la bande de Gaza, les Palestiniens se sont rassemblés pour la libération de tous les prisonniers palestiniens, mettant en lumière le cas de Georges Abdallah, emprisonné en France depuis plus de 36 ans. Ils portaient également des pancartes du Collectif Palestine Vaincra, une organisation membre du réseau Samidoun.

Par ailleurs, Addameer organisé une campagne sur les réseaux sociaux autour du hashtag #AgainstMilitaryCourts appelant les gens du monde entier à publier des selfies et des photos de protestation mettant en évidence la résistance à l’injustice en Palestine occupée et dénonçant les tribunaux militaires sionistes.

 

France

 

Samedi 17 avril à Toulouse, nous avons organisé un Stand Palestine dans le cadre de cette Semaine de mobilisation afin de mettre en lumière la réalité dans les prisons de l’occupation israélienne et en soutien aux 4450 prisonniers palestiniens, dont Georges Abdallah.

Samedi 24 avril, nous avons organisé un nouveau Stand Palestine afin de promouvoir le boycott de Teva et d’Israël. Cette initiative a été suivie par notre participation à un rassemblement contre l’islamophobie et la loi sur le « séparatisme ». Dans chacune de ces initiatives, nous avons porté le combat pour la libération des prisonniers palestiniens.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi 17 avril à Paris, la Campagne Unitaire pour la libération de Georges Abdallah et la Campagne pour la libération des enfants palestiniens étaient présentes au rassemblement organisé par la CNT afin d’exiger la libération de tous les prisonniers politiques dans le monde. Dans une déclaration, la Campagne Unitaire ont réaffirmé le sens du combat pour la libération de Georges Abdallah comme partie intégrante du combat pour la libération de la Palestine et de ses combattants emprisonnés. Vendredi 23 avril, la Campagne Unitaire avec d’autres organisations (en particulier l’ANC) ont fait un point fixe pour Georges Abdallah lors de la manifestation parisienne contre la réforme de l’assurance chômage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi 24 avril, CAPJPO-Europalestine a organisé un rassemblement sur la Place de la République à Paris pour exiger la libération des prisonniers palestiniens, en particulier les enfants. Parallèlement, ils ont réalisé plusieurs vidéos afin de sensibiliser largement sur cette campagne. Une fois encore, la Campagne Unitaire était présente à ses côtés pour souligner le sort réservé à Georges Abdallah, emprisonné en France depuis 1984.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi 17 avril à Tarbes, le Collectif 65 pour la libération de Georges Abdallah s’est réuni avec plusieurs groupes (dont la JC 65) afin d’exiger la libération de tous les prisonniers palestiniens, dont Ahmad Sa’adat et Georges Abdallah.

À Roubaix, des militants ont réalisé un collage de soutien à Georges Abdallah dans le cadre de la Journée des prisonniers palestiniens.

Samedi 17 avril à Lyon, le Collectif 69 de Soutien au Peuple Palestinien distribué plus de 500 tracts appelant à la libération de Georges Abdallah, et collecté des dizaines de cartes à envoyer au président français Emmanuel Macron réclamant sa libération.

À Grenay, la municipalité a organisé une commémoration dans le cadre de la journée des prisonniers palestiniens mettant notamment en lumière les campagnes pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (citoyen d’honneur de la ville) et celle pour la libération de Marwan Barghouthi.

Le 17 avril dans le Pays de Morlaix, l’AFPS (Association France-Palestine Solidarité) a organisé une grande exposition et un spectacle de théâtre de rue à l’occasion de la Journée des prisonniers palestiniens. Ils ont affiché une banderole exigeant la liberté des prisonniers palestiniens au-dessus du marché de la ville et ont lu les témoignages de Palestiniens emprisonnés.

Le 19 avril à Clermont-Ferrand, l’AFPS 63  a fait une réunion publique sur les prisonniers palestiniens à la salle de la Comédie. Ils ont souligné la centralité de la lutte des prisonniers pour la justice et la libération en Palestine, ont appelé à rejoindre la Campagne BDS et ont fait signer des cartes-pétitions pour la libération de Georges Abdallah.

Samedi 24 avril à Saint Girons, Couserans-Palestine a organisé une table au marché mettant en avant la lutte des prisonniers palestiniens pour la liberté et la campagne de solidarité avec Georges Abdallah.

D’autres initiatives ont eu lieu en France dans la rue ou sur internet. Par exemple, l’AFPS 59/62 a organisé un webinaire avec Saïd Bouamama sur son livre « L’affaire Georges Ibrahim Abdallah », l’Union des Etudiants Communistes créé une affiche, la Jeunesse Communiste de Saint-Étienne a également produit un article sur la situation des prisonniers politiques palestiniens ou encore CAPJPO-Europalestine a réalisé de nombreuses vidéos sur les enfants palestiniens emprisonnés. Dimanche 18 avril, la Campagne pour la libération des enfants palestiniens a organisé un webinaire sur la situation de la jeunesse palestinienne emprisonnée par l’occupation israélienne.

La Campagne Unitaire pour la libération de Georges Abdallah a également diffusé plusieurs vidéos d’interventions dont celle de Georges Abdallah et de plusieurs prisonniers palestiniens. Le Collectif Palestine Vaincra était également invité à intervenir :

 

Allemagne

 

Samedi 17 avril, une marche enthousiaste pour la Journée des prisonniers palestiniens s’est déroulée dans le quartier de Neukölln à Berlin. Celle-ci était organisée par Samidoun Deutschland en partenariat avec plusieurs organisations dont Palästina Spricht Palestine Speaks, FOR-Palestine, Young Struggle Europe, Volksrat der Eelam Tamilen – Deutschland eV, und Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefangenen. Cette manifestation a notamment mis en avant à travers plusieurs affiches, banderoles et discours la campagne pour la libération des étudiants palestiniens emprisonnés et celle pour la libération de Georges Abdallah.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À Stuttgart, Palästinakomitee Stuttgart et plusieurs organisations se sont joints à une manifestation antiraciste et antifasciste le 17 avril dans la ville avec des pancartes, des banderoles et des drapeaux palestiniens pour marquer la Journée des prisonniers palestiniens.

Francfort le 17 avril, des membres de Samidoun Deutschland ont organisé une exposition publique mettant en lumière l’emprisonnement d’étudiants palestiniens, avec de grandes affiches et des collages de photos d’étudiants emprisonnés dans les prisons israéliennes. Ils ont installé une chaise en bois pour illustrer les positions de stress et les formes de torture utilisées par les interrogateurs israéliens contre les étudiants palestiniens et d’autres prisonniers politiques.

Vendredi 23 avril à Francfort, Samidoun Deutschland a organisé une campagne d’affichage et de pochoirs dans les rues de la ville en particulier pour affirmer leur solidarité avec les Palestiniens luttant contre la confiscation des terres à Sheikh Jarrah, pour la libération des prisonniers, en hommage à Basil al-Araj et appelant au boycott d’Israël.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des organisations communautaires palestiniennes et arabes en Allemagne ont également organisé des sit-in et des actions à Cologne, Coblence et ailleurs.

 

Suède

 

À Göteborg, Samidoun Göteborg s’est joint à des organisations anti-impérialistes pour une action publique le samedi 17 avril, marquant la Journée des prisonniers palestiniens. Ils ont déployé des banderoles et des affiches appelant à la libération de Georges Abdallah, de tous les prisonniers palestiniens, et à la libération de la Palestine de la mer au Jourdain.

Samedi 17 avril à Stockholm, Samidoun Stockholm aux côtés d’Aktion Proletär Järva et Rojavakommittéerna Stockholm ont organisé une action publique pour la Journée des prisonniers palestiniens. Ils ont distribué des brochures et des flyers et déployé plusieurs banderoles de solidarité.

Samidoun Malmö et le Comité préparatoire local suédois pour la Voie palestinienne alternative (Masar Badil) ont organisé un événement en ligne sur Zoom le dimanche 18 avril. Animé par l’ancien prisonnière politique et poète palestinienne Dareen Tatour, l’événement a réuni un certain nombre de prisonniers libérés, dont Shatha Hassan, Susan Oweiwi, Hamza Younis et Abu Aseel Asaleh. Le Masar Badil a également publié une courte vidéo d’animation mettant en lumière la Journée des prisonniers palestiniens :

 

Espagne

 

Samedi 17 avril à Madrid, Samidoun España, Alkarama et des associations internationales de soutien aux prisonniers politiques se sont réunis pour une manifestation devant le ministère espagnol des Affaires étrangères pour exiger la liberté des prisonniers politiques palestiniens et d’autres prisonniers politiques dans le monde. Ils portaient des pancartes et des banderoles réclamant la liberté des Palestiniens dans les prisons sionistes, arabes et impérialistes, notamment Khitam Saafin, Ahmad Sa’adat, Ramy Shaath, Issam Hijjawi Bassalat, Georges Abdallah et Ghassan Najjar.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la Semaine d’action pour les prisonniers palestiniens, Palestina Libre Murcie et Samidoun à Murcie ont réalisé une vidéo lisant l’appel à l’action en espagnol et mettant en évidence les affiches et les images de nombreux prisonniers politiques palestiniens.

 

Belgique

 

Bruxelles, la communauté palestinienne de Belgique et du Luxembourg, Intal, le Secours Rouge et de nombreuses autres organisations ont manifesté devant la Gare Centrale marquant la Journée des prisonniers palestiniens et appelant à la libération des Palestiniens détenus, y compris Georges Abdallah. A l’occasion de cette manifestation, Luk Vervaet a rédigé un discours dans lequel il a lié l’emprisonnement des Palestiniens à la criminalisation du mouvement, soulignant les cas de Samidoun, du Collectif Palestine Vaincra, de CAPJPO-EuroPalestine et de Palestine Action et appelant à la solidarité collective.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Angleterre

 

Le 17 avril, Fight racism! Fight imperialism! et Revolutionary Communist Group ont rejoint à une manifestation #KillTheBill à Manchester. Ils portaient des drapeaux palestiniens et des pancartes soulignant la lutte des prisonniers palestiniens, en particulier Khalida Jarrar et Ahmad Sa’adat.

Samedi 24 avril à Londres, différentes organisations (dont Prisoners Fightback et Victory to the Intifada) ont organisé un rassemblement « Break the chains » à Londres en soutien à la libération des prisonniers politiques dans le monde. À cette occasion, Samidoun a envoyé une déclaration sur les prisonniers palestiniens et le Collectif Palestine Vaincra a enregistré une intervention sur l’histoire de Georges Abdallah et l’importance du combat pour sa libération.

Pays-Bas

 

À Amsterdam, Samidoun Nederlandcélébré la Journée des prisonniers palestiniens avec des affiches, des panneaux et des images réclamant la liberté des centaines d’étudiants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes et la libération de Georges Ibrahim Abdallah.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Grèce

 

Dimanche 25 avril, le réseau Samidoun en Grèce et le Front anti-impérialiste ont organisé une manifestation à Athènes appelant à la liberté pour les prisonniers politiques révolutionnaires, y compris les prisonniers politiques palestiniens et les prisonniers internationaux, tels qu’Ali Osman Kose et Georges Ibrahim Abdallah. Des panneaux, des affiches et des chants en turc, en grec et en arabe ont accompagné l’événement.

 

Liban

 

L’Union des Jeunes Démocrates Libanais (UJDL) ont organisé une campagne d’éducation publique sur le cas de Georges Ibrahim Abdallah dans le quartier Ruwais de Beyrouth le 17 avril, appelant à sa libération et soulignant la nécessité d’une lutte populaire pour obtenir sa liberté.

Samedi 17 Avril, le Centre culturel arabe palestinien du camp de réfugiés de Baddawi réalisé une vidéo de solidarité mettant en lumière la lutte des prisonniers palestiniens.

Dimanche 18 avril, la Campagne mondiale pour le retour en Palestine, avec Muhjat al-Quds, a organisé une initiative pour la Journée des prisonniers palestiniens dans le camp de réfugiés de Bourj al-Barajneh au Liban. Ils ont diffusé des photos et des vidéos mettant en évidence la lutte des prisonniers palestiniens, y compris un message de Samidoun.

 

Porto Rico

 

L’ancien prisonnier politique portoricain Oscar Lopez Rivera a publié un nouveau tableau mettant en lumière la lutte des prisonniers politiques palestiniens pour la Journée des prisonniers palestiniens. Oscar a été le plus ancien prisonnier politique portoricain, emprisonné 36 ans aux Etats-Unis et libéré en 2017. Il reste un indépendantiste engagé et souligne le fait que les États-Unis n’ont pas le droit de continuer à coloniser Porto Rico.

 

Irlande

 

Stephen Murney, chef du Département international de Saoradh, a publié une déclaration de solidarité et un message de soutien aux prisonniers politiques palestiniens et à la Semaine d’action, soulignant les liens profonds de lutte entre les mouvements de libération irlandais et palestinien.

À Derry, des militants de Saoradh ont déployé de banderoles à divers endroits de la ville pour souligner la lutte des prisonniers palestiniens.

Des membres de Saoradh du comté de Cork ont également pris part à la Semaine internationale des prisonniers palestiniens, tandis que dans le Tyrone oriental, Saoradh et l’Association républicaine irlandaise pour le bien-être des prisonniers ont envoyé leurs messages de solidarité aux combattants palestiniens .

Vendredi 23 avril, des militants de Saoradh se sont rassemblés devant la prison historique de Kilminhaim pour montrer leur soutien aux prisonniers politiques palestiniens et exiger la libération du Dr Issam Hijjawi Bassalat, emprisonné aux côtés des républicains irlandais en tant que prisonnier politique de Grande-Bretagne.

Des militants de Saoradh à Belfast ont également pris part à la Semaine d’action pour les prisonniers politiques palestiniens, y compris une action au Mur international à l’ouest de Belfast le 24 avril. Ils ont également souligné l’importance de l’intensification du boycott d’Israël.

 

Etats-Unis

 

Les étudiants pour la justice en Palestine à Houston ont organisé une action de déploiement de banderoles et de pancartes pour les étudiants palestiniens, exigeant justice et libération pour tous les prisonniers, de la Palestine à Turtle Island.

 

Source : Samidoun