Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 24 avril, militant·e·s et sympathisant·e·s du Collectif Palestine Vaincra ont tenu un Stand Palestine pendant plus de deux heures à la sortie du métro Capitole dans le centre-ville de Toulouse. Celui-ci avait lieu dans le cadre de la campagne internationale de boycott de Teva, firme pharmaceutique israélienne qui vend de nombreux médicaments génériques sur le marché français. Cette entreprise est directement impliquée dans la politique israélienne. Chaque année, ce groupe verse des millions d’euros d’impôts à un État raciste et colonial. Parce que nous sommes anticolonialistes et antiracistes, nous appelons au boycott de l’apartheid israélien et de ses soutiens !

Nous avons distribué des centaines de flyers Boycott Teva – Boycott Israël  et eu de très nombreuses discussions avec les passants à ce sujet. Des dizaines de personnes en ont profité pour ajouter sur leur carte vitale un sticker « Teva, j’en veux pas »  afin de rappeler clairement aux pharmaciens leur refus d’acheter cette marque de médicaments. Lors de multiples prises de parole à la sono, nous avons souligné et dénoncé la véritable politique d’apartheid sanitaire qui est mise en œuvre par Israël à l’occasion de l’épidémie de coronavirus. D’après l’article 56 de la Quatrième Convention de Genève, il est de la responsabilité de l’occupant israélien d’assurer la vaccination des populations de Cisjordanie et de Gaza. Dans la réalité, 56% des Israélien·ne·s sont vacciné·e·s alors qu’à peine 0,4% de Palestinien·ne·s le sont. Beaucoup de monde était choqué par ces informations comprenant que loin d’être le paradis de la gestion de la COVID-19, Israël révèle encore un peu plus chaque jour sa nature profondément réactionnaire et ségrégationniste.

Sur notre table d’informations, nous avons mis également à disposition gratuitement des flyers, stickers et dépliants sur de nombreux sujets en particulier le boycott d’Israël, l’histoire de la colonisation sioniste en Palestine ou encore le combat pour la libération de Georges Abdallah, Ahmad Sa’adat et tou·te·s les prisonnier·e·s palestinien·ne·s.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La sortie du métro Capitole arborait de nombreux drapeaux de la Palestine et plusieurs banderoles qui affirmaient « De la mer au Jourdain, Palestine vaincra » ou encore « Contre le colonialisme, le racisme et l’apartheid : Boycott Israël ». Par ailleurs, une bâche explicative sur l’importance du boycott des produits israéliens, sa légalité et sa légitimité, a attiré l’attention de nombreuses personnes se promenant sous un beau soleil printanier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Afin de souligner leur engagement aux côtés du peuple palestinien, des dizaines de personnes ont fait des photos de soutien. Cela démontre une nouvelle fois que la solidarité internationale avec la Palestine et sa lutte contre le racisme et le colonialisme est plus que jamais populaire et d’actualité !

La journée s’est prolongée par notre participation dans l’après-midi au rassemblement contre l’islamophobie et la loi sur le « séparatisme ». De Toulouse à Al Qods : la lutte contre le racisme est universelle ! N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer à nos prochaines initiatives de solidarité avec le peuple palestinien !