Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 22 mai, le Collectif Palestine Vaincra et plus de vingt organisations locales ont organisé une manifestation de soutien au peuple palestinien au lendemain du cessez-le-feu entre les forces de la résistance palestinienne et l’occupation israélienne. Finalement, 1000 personnes se sont retrouvées et ont manifesté en hommage au 259 victimes de la barbarie sioniste (dont 232 à Gaza) et pour réaffirmer leur engagement aux côtés du peuple palestinien qui se bat depuis plus de 73 ans contre le colonialisme, le racisme et l’apartheid.

La manifestation était ouverte par une large banderole « Solidarité avec le peuple palestinien » accompagnée de dizaines de pancartes affichant pêle-mêle « Vive la résistance palestinienne », « Boycott Israël », « Liberté pour les étudiants palestiniens », « Stop au jumelage Toulouse Tel-Aviv »,« Liberté pour tous les prisonniers palestiniens »  et de nombreux drapeaux de la Palestine, du Collectif Palestine Vaincra et de Samidoun. Une banderole pour la libération de Georges Abdallah, combattant de la résistance palestinienne emprisonné en France depuis 1984, surplombait également l’événement. Ensuite la manifestation se poursuivait avec des drapeaux et banderoles de la Campagne BDS France, Couserans-Palestine, Révolte Décoloniale, NPA, Poing Levé ou encore du PCF. Une large délégation des Étudiants Musulmans de France de Toulouse était également présente.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Durant toute l’initiative, de nombreux slogans en français et en arabe ont été scandés par une jeunesse toulousaine profondément attachée au peuple palestinien et à ce qu’il représente : une lutte antiraciste et anticolonialiste. Les complicités du gouvernement français et de la mairie de Toulouse ont évidemment été dénoncées notamment en demandant l’arrêt du jumelage de Toulouse avec Tel Aviv, la capitale de l’État sioniste. La manifestation s’est terminée par la lecture de l’appel commun en français et en arabe et une minute de silence a eu lieu en brandissant le V de la victoire en hommage aux victimes palestiniennes. Parallèlement, nous avons tenu un stand afin de diffuser du matériel de solidarité, mais également une collecte pour Gaza qui a reçu plusieurs centaines d’euros de dons. Enfin, ce beau moment de solidarité s’est terminé en musique et en dansant le dabke afin de célébrer la résistance, la résilience et la vie du peuple palestinien et sa résistance qui se bat jusqu’au retour et la libération de toute la Palestine, de la mer au Jourdain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.