Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mardi 11 mai de 17H à 18H30 à la sortie du métro Jean Jaurès à Toulouse, c’est finalement plusieurs centaines de personnes qui se sont rassemblées autour d’un grand drapeau de la Palestine. À l’appel de plusieurs organisations de soutien de la Palestine (Collectif Palestine Vaincra, Samidoun, Campagne BDS Toulouse, Couserans Palestine, Association des Palestiniens de Toulouse), de partis et syndicats de gauche (CGT Education 31, FSU, Solidaires, NPA, PG, UCL…) ou d’organisations de jeunesse (Poing Levé, UET…), nombreux étaient les Toulousains venus en solidarité avec le peuple palestinien et sa résistance. La mobilisation se poursuit samedi 15 mai dès 11H à l’occasion d’un nouveau rassemblement à la sortie du métro Capitole.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pendant près de deux heures, les participants ont scandé de nombreux slogans en arabe et en français de soutien à la Palestine ou brandis des pancartes qui appelaient à soutenir les campagnes de boycott d’Israël, dénoncer le jumelage de Toulouse avec Tel Aviv ou à soutenir la libération des prisonniers palestiniens (dont Ahmad Sa’adat et Georges Abdallah). De nombreuses musiques de résistance ont également été diffusées et la violoniste palestinienne Lamar Elias nous a fait le plaisir de jouer la résilience palestinienne devant un public attentif et ému. Nous avons également récolté 411,93€ en soutien aux enfants de familles de martyrs de Gaza, n’hésitez pas à donner en ligne.

Enfin, plusieurs organisations ont pris la parole pour réaffirmer leur soutien à la Palestine. Nous retranscrivons ci-dessous l’intervention du Collectif Palestine Vaincra, membre du réseau internaitonal Samidoun :

Aujourd’hui, nous sommes rassemblés à Toulouse pour crier notre colère et notre rage face aux crimes israéliens à Sheikh Jarrah, à al-Aqsa, à Al Qods/Jérusalem occupée, à Gaza et dans toute la Palestine. Depuis plusieurs jours, les provocations de l’armée d’occupation israélienne et des colons sionistes ne cessent de s’intensifier. Des civils dont des enfants sont tués à Gaza par des bombardements israéliens, un jeune homme a été tué hier par un colon en Palestine de 48, des centaines de personnes ont été blessées lors de provocations et d’attaques de soldats sur l’esplanade de la mosquée Al Aqsa ou dans le quartier de Sheikh Jarrah.

Mais face à cette situation, le peuple palestinien n’est pas un peuple de victimes c’est un peuple qui depuis plus de 73 ans développe une résistance inébranlable contre le racisme, le colonialisme et l’apartheid !

Une résistance comme à Al Qods/Jérusalem occupée qui est la cible de la colonisation sioniste depuis 1948 et d’une politique de nettoyage ethnique toujours plus offensive. Mais les Palestiniens sont là et ils resteront dans la capitale de la Palestine !

Une résistance comme en Cisjordanie où plus de 900.000 colons volent les terres des Palestiniens et où l’armée israélienne procède régulièrement à des arrestations massives. Mais les Palestiniens sont là et ils défendent leur terre et leurs maisons par tous les moyens nécessaires !

Une résistance comme en Palestine de 48 où l’extrême droite au pouvoir intensifie sa politique d’apartheid, un système ségrégationniste et raciste. Mais les Palestiniens sont là et ils descendent massivement dans les rues avec le drapeau de la Palestine !

Une résistance comme à Gaza où malgré un blocus inhumain et une situation humanitaire catastrophique, Gaza est toujours debout et résiste ! Avec quel courage et quelle abnégation, les gazaouis refusent de se plier devant le silence complice de la communauté internationale.

Une résistance comme celle menée par des millions de réfugiés palestiniens à travers le monde qui continuent d’exiger leur droit au retour chez eux, en Palestine.

Une résistance comme dans les prisons israéliennes où plus de 4500 hommes, femmes et enfants continuent de faire face à l’emprisonnement colonial.

Une résistance comme celle que mène Georges Abdallah, combattant pour la Palestine emprisonné dans les prisons françaises depuis 37 ans.

Alors ne cédons pas au découragement, intensifions toujours plus les campagnes de solidarité sur le terrain. Organisons le boycott d’Israël, soutenons la résistance palestinienne !

De la mer au Jourdain : Palestine vivra, Palestine vaincra !