Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui, mardi 18 mai 2021, les Palestiniens ont organisé une grève générale dans toute la Palestine occupée (en Cisjordanie occupée et en Palestine de 48) pour dénoncer l’offensive militaire israélienne en cours à Gaza. Les magasins et les institutions privées dans plusieurs villes de Palestine de 48 ont fermé dans le cadre de cette mobilisation. Les citoyens palestiniens vivant en Palestine de 48 constituent plus de 20% de la population de l’État d’occupation, soit plus de neuf millions de personnes. Ces derniers jours, des foules de colons racistes appuyées de la police coloniale ont multiplié les attaques des villes et villages arabes en Israël. Des manifestations de masse ont eu lieu dans plusieurs villes, comme à Ramallah où la section de Samidoun a déployé de nombreuses pancartes en soutien à la résistance face à l’occupation sioniste. Ces mobilisations ont été très durement réprimées en Cisjordanie par l’occupation israélienne qui a tué au moins 3 Palestiniens et blessé des dizaines d’autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une large mobilisation aux quatre coins du monde était organisée en soutien à cette grève générale autour du hashtag #PalestineStrike. À Toulouse, plusieurs messages de soutien sont apparus dans les rues de la ville.

Parallèlement, plusieurs syndicalistes toulousains de la CGT ont apporté leur soutien en particulier l’UL CGT Mirail réunie à l’occasion d’une formation syndicale ou encore la CGT-AHG. Un bel exemple de solidarité internationale !