Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 19 juin, le Collectif Palestine Vaincra a organisé un Stand Palestine dans le cadre de la semaine internationale d’actions pour la libération de Georges Abdallah. Communiste libanais et combattant de la résistance palestinienne, il est emprisonné en France depuis 1984 et libérable depuis 1999. Devenu le plus ancien prisonnier politique d’Europe, le soutenir c’est soutenir le peuple palestinien et la légitimité de sa résistance contre l’occupation israélienne. Sous un beau soleil, des centaines de personnes ont participé à cette initiative de solidarité au cœur du centre-ville de Toulouse.

De 16H à 18H à la sortie du métro Capitole, nous avons installé un stand d’informations et déployé plusieurs banderoles exigeant la libération de Georges Abdallah. Un calicot était également mis en place, présentant le parcours politique de ce combattant pour la Palestine et soulignant l’importance de le soutenir. Parallèlement, de nombreuses personnes distribuaient des flyers français/arabe pour sa libération tandis que nous proposions également une table pour lui écrire et signer la carte-pétition.

L’initiative était animée par de nombreuses prises de paroles au micro rappelant qui est Georges Abdallah, le contexte historico-politique de son arrestation et la nécessité de s’engager pour sa libération. Plusieurs interventions soulignaient l’importance de développer des campagnes de solidarité concrète avec le peuple palestinien, sa résistance et ses 4500 prisonnier·e·s palestinien·ne·s déténu·e·s par l’occupation israélienne. Nous avons également expliqué le rôle essentiel de la campagne internationale de boycott d’Israël et les différentes marques à boycotter (en particulier Teva, Puma et AXA), invitant les gens à récupérer gratuitement des flyers, stickers et dépliants sur notre stand.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre stand a connu un beau succès avec la présence de beaucoup de personnes soucieuses de s’informer, soutenir, mais aussi se mobiliser. À cette occasion, des dizaines de personnes ont fait des photos de solidarité soulignant leur engagement pour la libération de Georges Abdallah.

Durant les deux heures du stand, les prises de paroles étaient alternées avec la diffusion de musiques palestiniennes et des sessions de danses de Dabké regroupant femmes et hommes de toutes générations. Ces beaux moments ont attiré de nombreuses personnes heureuses de voir que la culture palestinienne vivait dans les rues de de la ville rose.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous organisons des initiatives de solidarité avec le peuple palestinien très régulièrement dans les rues de Toulouse, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer. En guise de conclusion de cet article, nous proposons de découvrir cette nouvelle chanson palestinienne, صولي – Souli, qui a été diffusée hier et a enthousiasmé les participant·e·s.