Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 7 août de 11H à 13H, une dizaine de membres du Collectif Palestine Vaincra ont animé un Stand Palestine au cœur du centre-ville de Toulouse à la sortie du métro Capitole. Celui-ci avait lieu dans le cadre de la mobilisation internationale en soutien aux prisonniers palestiniens actuellement en grève de la faim qui exigent leur libération immédiate et la fin de la détention administrative, un emprisonnement sans inculpation ni jugement renouvelable indéfiniment tous les 6 mois. Aujourd’hui, 4850 prisonnières et prisonniers palestiniens sont détenus par l’occupation israélienne qui utilise l’emprisonnement de masse comme une arme coloniale. Exiger leur libération immédiate, c’est soutenir l’ensemble du peuple palestinien et sa résistance légitime face au colonialisme, au racisme et à l’apartheid.

Malgré la pluie, nous avons distribué près d’un millier de dépliants sur la situation des prisonniers palestiniens et eu des centaines de discussions avec les passants profondément scandalisés par les pratiques barbares de l’occupation israélienne. Le stand d’informations proposait également de nombreux flyers et stickers sur l’histoire de la colonisation sioniste de la Palestine, la campagne de boycott d’Israël ou encore en soutien à Georges Abdallah, combattant de la résistance palestinienne emprisonné en France depuis 1984. Plusieurs banderoles de soutien aux prisonniers palestiniens (et en particulier à Georges Abdallah et Ahmad Sa’adat, le secrétaire général du FPLP emprisonné) étaient également accrochées afin d’interpeller les nombreux Toulousains et les touristes qui se promenaient en ville.

Afin de témoigner de leur solidarité, des dizaines de personnes ont écrit des lettres en arabe, en anglais et en français à différents prisonniers palestiniens. Des dizaines de cartes-pétitions pour la libération de Georges Abdallah ont également été signées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parallèlement, nous avons informé largement sur la situation d’Abdullah Bassem Abu Bakr. Arrêté en Cisjordanie occupée le 25 juillet dernier, ce jeune palestinien de 17 ans a été hospitalisé suite à des blessures provoquées par l’occupation israélienne. Des dizaines de personnes ont fait des photos afin d’apporter leur soutien au jeune homme. Plusieurs cartes ont également été adressées à sa famille afin de souligner que nous étions avec eux dans le combat pour la libération de leur fils.

Chaque mois, nous organisons différentes initiatives dans les rues de Toulouse en soutien au peuple palestinien et à sa résistance qui se bat pour la libération de la Palestine de la mer au Jourdain. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez y participer !