Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fois de plus, des militants palestiniens, des responsables politiques et d’anciens prisonniers politiques ont été agressés et détenus par les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne (AP) alors qu’ils réclamaient justice pour Nizar Banat, assassiné par les forces de sécurité de l’AP le 24 juin 2021. Samedi 21 août dans la soirée, une manifestation était prévue pour demander des comptes à ceux qui ont tué et dirigé l’assassinat de Banat et exiger la fin de la coordination de la sécurité de l’Autorité palestinienne avec l’occupation israélienne. Celle-ci a été bloquée par les forces de sécurité de l’AP, qui ont agressé les manifestants et arrêté au moins 23 personnes, dont :

  • Maher al-Akhras, ancien prisonnier politique et gréviste de la faim qui a obtenu sa libération après plus de 100 jours de grève.
  • Imad al-Barghouthi, professeur et astrophysicien palestinien, ancien prisonnier politique emprisonné par Israël sans inculpation ni procès.
  • Ubai Aboudi, directeur exécutif du Bisan Center for Research and Development, ancien prisonnier politique emprisonné par l’occupation israélienne.
  • Jihad Abdo
  • Ibrahim Abu Hijleh
  • Yousef al-Sharqawi
  • Bassem Qawasmeh
  • Obaida Qawasmeh
  • Kawthar Ebwainy
  • Hamza Zbeidat
  • Mu’in Barghouthi
  • Omar Assaf
  • Musa Abu Sharar
  • Salem Quteish
  • Abdel-Hadi Abu Shamsiah
  • Yousef Amer Abu Mamdouh
  • Duha Muaddi
  • Ali Abu Diab
  • Ghassan al-Saadi

 

Maher al-Akhras a été particulièrement blessé suite à des coups des forces de sécurité de l’AP et a été transféré à l’hôpital, comme l’a rapporté Avocats pour la Justice qui s’efforce de représenter tous les détenus et d’obtenir leur libération. Cependant, les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne continuent d’arrêter des militants palestiniens, suivant les participants à la manifestation dans les rues.

Cette situation fait suite à une série d’attaques, d’arrestations et d’actions répressives violentes de l’Autorité palestinienne à l’encontre des manifestants palestiniens, notamment des dizaines d’arrestations lors de précédentes manifestations pour demander justice pour Nizar Banat.

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, dont est membre le Collectif Palestine Vaincra, exige la libération immédiate de tous ces détenus politiques. Le réseau Samidoun en Palestine occupée s’efforce de recueillir des informations sur ces détenus et exige leur libération.

Comme l’assassinat de Nizar Banat, ces arrestations et ces attaques reflètent une politique consciente de l’occupation israélienne et de l’Autorité palestinienne d’Oslo qui lui est affiliée. Cette dernière remplit sa fonction spécifique qui est de protéger l’existence de l’occupation et son contrôle sur le peuple palestinien en Cisjordanie. Agissant comme des agents de l’occupation, l’AP pratique toutes les formes d’oppression et de terreur, y compris les arrestations politiques, les raids violents et les assassinats, contre le peuple palestinien afin de servir le projet colonial sioniste et de protéger les privilèges de la petite partie des bénéficiaires de l’Autorité palestinienne – la classe d’Oslo affiliée au régime sioniste.

Le cadre de « coordination sécuritaire » liant l’AP à l’occupation israélienne, supervisé et mis en œuvre par les États-Unis, le Canada et l’Union européenne (tous engagés dans la formation, le financement et la supervision des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne), est conçu pour employer des agences palestiniennes afin de mener à bien la mission du colonialisme sioniste – chasser, réprimer, emprisonner et cibler la résistance palestinienne ainsi que de nombreux Palestiniens – militants, écrivains, intellectuels, étudiants militants – qui présentent une vision alternative pour la libération de la Palestine, de la mer au Jourdain, sans l’entité collaborationniste de l’Autorité palestinienne. Le projet Oslo est soutenu par le sionisme, l’impérialisme et les régimes réactionnaires – et il doit tomber et tombera sur la route de la libération de la Palestine de la mer au Jourdain !

 

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra