Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeudi 21 Octobre 2021
A 20H30 au Cinéma American Cosmograph
24 rue Montardy –
Métro Capitole – Toulouse
Facebook : https://www.facebook.com/events/4255794114475952

 

Jeudi 21 octobre à 20H30, le cinéma American Cosmograph accueille à Toulouse le film documentaire Fedayin, le combat de Georges Abdallah lors d’une projection unique suivie d’une rencontre avec l’équipe du Collectif Vacarme(s) Films, le Collectif Palestine Vaincra et Saïd Bouamama, sociologue et auteur de L’affaire Georges Ibrahim Abdallah (PMN éditions).
Fedayin, le combat de Georges Abdallah retrace le parcours d’un infatigable communiste arabe et combattant pour la Palestine. Des camps de réfugiés·e·s palestinien·ne·s qui ont forgé sa conscience, à la mobilisation internationale pour sa libération, nous allons à la découverte de celui qui est devenu l’un des plus anciens prisonniers politiques d’Europe.

 

Vous pouvez acheter vos places sur place dès le 11 octobre au tarif normal de 7€ ou tarif réduit de 5€ (si vous achetez un carnet de 10 places à 50€). Une partie de la recette soutiendra la diffusion de ce film.

FEDAYIN, LE COMBAT DE GEORGES ABDALLAH
Un documentaire de Vacarme(s) Films
France/Palestine/Liban • 2020 • 1h21
Depuis plus de 35 ans, Georges Ibrahim Abdallah est enfermé en prison. Ce documentaire retrace le parcours de ce résistant communiste libanais engagé aux côtés des combattant·e·s palestinien·ne·s. Il revient pour cela sur les origines du militantisme de Georges Abdallah et sur le contexte géopolitique complexe de l’époque. Il nous emmène ainsi au Liban, dans les camps de réfugié·e·s palestinien·ne·s auprès desquel·le·s Abdallah s’est forgé politiquement. Nous suivons son engagement dans la résistance palestinienne puis contre l’occupation israélienne au sein des FARL (Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises), engagement qui le conduira en France au cours des années 80 où il sera condamné pour complicité d’assassinat. À travers une série d’entretiens avec sa famille, son avocat, ses proches, ses soutiens et ses camarades, nous allons à la rencontre des personnes qui l’ont côtoyé et avec lesquelles nous retraçons une vie de résistance à l’impérialisme et au colonialisme.