Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 16 octobre de 16H à 18H au métro Capitole à Toulouse, nous avons une nouvelle fois tenu un Stand Palestine dans le cadre du mois international de mobilisation pour la libération de Georges Abdallah. Communiste libanais, il est emprisonné en France depuis 37 ans parce qu’il a combattu l’occupation israélienne du Liban dans les années 80 et qu’il s’est engagé aux côtés de la résistance palestinienne contre l’impérialisme, le sionisme et les régimes réactionnaires arabes.

Alors que les rues commerçantes étaient remplies de passants profitant d’un beau soleil automnal, nous avons déployé plusieurs banderoles pour la libération de Georges Abdallah, des drapeaux palestiniens ainsi qu’une bâche explicative sur l’histoire et le combat de celui qui est devenu le plus ancien prisonnier politique d’Europe. Beaucoup de personnes se sont également arrêtées au stand afin de découvrir les différentes campagnes que nous menons en soutien à la résistance palestinienne, comme le boycott d’Israël ou la solidarité avec les prisonnières et prisonniers palestiniens. Nous avons également fait signer 77 carte-pétitions pour la libération de Georges Abdallah.

Parallèlement, nous avons diffusé un millier de flyers et eu des centaines de discussions avec de nombreuses personnes scandalisées par l’attitude de la France vis-à-vis de ce militant révolutionnaire libanais. Au micro à la sono, de nombreuses interventions en français et en arabe sont revenues sur le contexte politique et historique qui a amené Georges Abdallah à s’engager au sein du Front Populaire de Libération de la Palestine puis a co-fonder les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises alors que les peuples palestinien et libanais étaient la cible d’offensives militaires israéliennes au Liban avec l’appui des puissances occidentales.

Par ailleurs, nous avons rappelé à la sono que la lutte du peuple palestinien était une lutte contre le colonialisme. Ainsi, son histoire est liée aux luttes des peuples à travers le monde qui ont combattu pour leur émancipation à l’image du peuple algérien qui s’est libéré du colonialisme français après 132 ans d’occupation. Rendez-vous a été donné pour le rassemblement unitaire organisé dimanche 17 octobre à 14H au Pont-Neuf à l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire du massacre colonial de l’État français organisé dans les rues de Paris le 17 octobre 1961.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour affirmer leur soutien à la campagne pour la libération de Georges Abdallah, des dizaines de personnes (et en particulier des jeunes) ont fait des photos de solidarité avec ce combattant de la résistance palestinienne emprisonné en France depuis 1984.

Cette initiative était une des nombreuses activités tout au long de cette semaine. Mercredi 13 octobre, nous avons une nouvelle fois tenu un stand d’information à l’Université du Mirail sur Georges Abdallah et la Palestine. Beaucoup de personnes étaient intéressées et nous avons fait signer près de 80 carte-pétitions.

La veilles des affiches « Liberté pour Georges Abdallah » sont une nouvelle fois apparues dans les abris bus de la ville alors que nous avons continué les diffusions de flyers et les affichages dans plusieurs quartiers de la ville.

La mobilisation se poursuit tout au long du mois d’octobre et se terminera par deux initiatives importantes :

N’hésitez pas à nous contacter pour participer aux différentes initiatives ou récupérer des stickers et flyers gratuits.