Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ammar Rachdan, membre du Comité de suivi de Masar Badil, a vivement dénoncé le régime marocain, le qualifiant de « régime réactionnaire fantoche » après qu’il ait signé un certain nombre d’accords de sécurité, économiques et de renseignement avec l’entité sioniste. Il a insisté pour que ces accords soient combattus en renforçant l’unité des peuples palestinien et marocain et en intensifiant tous les efforts de lutte commune dans un front révolutionnaire pour faire face à tous les régimes de normalisation dans la région. Il a également souligné la nécessité de réhabiliter les mouvements de libération arabes qui expriment la volonté des peuples de faire face à l’impérialisme, d’accomplir la libération arabe et la libération de la Palestine.

« La soi-disant opposition officielle marocaine est pour la plupart formelle et conforme, qui a échoué comme ses homologues palestiniens de l’OLP, et elle a plutôt été placée dans les poches du régime ou s’est ossifiée ou inactive », a déclaré Rachdan.

« Ce que le régime marocain a fait, c’est ajouter un maillon honteux à la chaîne d’une série d’accords conclus précédemment par les régimes pétroliers et royaumes réactionnaires du Golfe. L’espoir de notre peuple demeure dans la libération nationale, la justice sociale et la véritable indépendance de la domination impérialiste », a-t-il poursuivi.

« Il aurait été préférable pour le régime marocain d’agir au niveau national pour protéger la liberté d’opinion et d’expression et libérer les prisonniers politiques au Maroc, plutôt que de se précipiter pour normaliser avec l’entité sioniste et dépenser des millions de dollars pour stocker des armes plutôt que d’utiliser ces fonds pour soutenir le développement économique et social du peuple appauvri du Maroc. »

« La course frénétique vers la normalisation que nous voyons aujourd’hui est une mise en œuvre de la stratégie américaine et sioniste dans la région. Elle va de pair avec les attaques et les tentatives de criminalisation des forces de résistance, comme nous le voyons en Grande-Bretagne, en Australie et ailleurs », a déclaré Rachdan. « Nous ne pouvons pas tarder à construire le camp de la résistance populaire basé sur la libération de nos peuples de la domination de l’impérialisme, du sionisme et des forces réactionnaires de la tyrannie interne. »

Le Mouvement de la voie alternative révolutionnaire palestinienne (Masar Badil) salue les masses du peuple marocain. Le pouls de la rue arabe rejette de tels accords honteux. Nous honorons le sang des martyrs du Maroc dont le sang a été versé pour la libération de la Palestine, combattant dans les rangs des mouvements de résistance aux côtés de leurs camarades. Ceci, et non les accords de normalisation, est la véritable incarnation de la relation historique entre le Maroc et la Palestine.

Source : Masar Badil — Traduction : Collectif Palestine Vaincra