Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, dont est membre le Collectif Palestine Vaincra, déplore le décès du camarade Samah Idriss survenu jeudi 25 novembre à Beyrouth. Samah Idriss s’est engagé tout au long de sa vie, jusqu’à ses derniers instants, pour la libération de la Palestine, du peuple arabe et des peuples du monde. Il était écrivain, éditeur, penseur, rédacteur en chef du magazine Al-Adab et co-fondateur de la Campagne de boycott des supporters d' »Israël » au Liban.

Il s’est engagé à voir la libération de Georges Ibrahim Abdallah, combattant libanais emprisonné en France pendant plus de 37 ans, des prisons coloniales, et la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens, arabes et internationaux. Il a constamment amplifié les voix des prisonniers politiques palestiniens dans les pages d’Al-Adab, et son travail est connu des prisonniers eux-mêmes. Georges Abdallah et Ahmad Sa’adat ont tous deux envoyé des lettres pour le saluer alors qu’il traversait ces derniers jours des semaines de lutte difficile pour sa santé.

Il était l’un des initiateurs du mouvement de la Voie alternative révolutionnaire palestinienne et son discours à la conférence de Beyrouth a été récemment publié par Al-Akhbar. Son dernier discours contenait son espoir pour l’avenir révolutionnaire de la libération palestinienne et arabe.

Chaque fois qu’une délégation de Samidoun, ou une de nos organisations membres comme une délégation du Collectif Palestine Vaincra, venait au Liban, Samah était une source constante de soutien, d’inspiration et de lutte continue – et d’éducation profonde sur les racines historiques et l’avenir de la libération palestinienne et arabe. Il n’a jamais hésité à aider et à s’impliquer dans toute lutte ou cause juste.

Son engagement envers la langue arabe, non seulement dans ses aspects formels, mais en tant que partie d’une lutte politique vivante pour la libération, vit dans les pages de ses écrits et dans l’héritage de son travail.

Nous te saluons, camarade Samah Idriss. Repose en paix, tes idées et ton engagement marchent vers la victoire.

 

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra