Mercredi 22 décembre de 14H à 16H, nous avons organisé un nouveau Stand Palestine à la sortie du métro Capitole à Toulouse sous un beau soleil hivernal. Celui-ci avait lieu autour du slogan « Pour Noël, je boycotte Israël » afin de sensibiliser largement sur l’importance du boycott des entreprises israéliennes ou internationales qui soutiennent le colonialisme, le racisme et l’apartheid.

https://twitter.com/CollectifPV/status/1473641074577096704?s=20

Pendant plus de deux heures, nous avons installé un stand d’information et déployé de nombreux drapeaux de la Palestine, une banderole « Contre le colonialisme, le racisme et l’apartheid : boycott Israël » ainsi qu’une grande bâche explicative sur cette campagne internationale. Par ailleurs, nous avons diffusé des centaines de dépliants avec la liste des produits à boycotter et eu de très nombreuses discussions avec des personnes particulièrement sensibles à la cause palestinienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lors des différentes prises de paroles au micro, nous avons invité les passants à consommer éthique durant les fêtes de fin d’année en boycottant les produits « made in apartheid ». En particulier, nous avons dénoncé le sponsoring de la marque Puma avec la Fédération israélienne de football, dont plusieurs équipes dans des colonies de Cisjordanie occupée, ou encore Hewlett Packard qui équipe l’armée israélienne. Entendant ces explications, un jeune homme s’est empressé de venir au stand afin d’acheter un t-shirt Palestine à mettre par-dessus son sweatshirt Puma et s’engageant à ne plus jamais acheter cette marque. Et ce n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres…

Parallèlement, des dizaines de personnes ont fait des photos affichant fièrement une pancarte « Pour Noël, je veux une Palestine libre » soulignant leur solidarité avec le peuple palestinien qui résiste depuis plus de 70 ans à la colonisation.

La tenue de ce Stand Palestine au cœur du centre-ville de Toulouse est une réussite d’autant qu’il a lieu en dépit d’une campagne acharnée de quelques organisations pro-israéliennes qui ont tenté en vain de nous censurer.

Dans leur opération, ils ont pu compter sur des déclarations honteuses de la municipalité de Toulouse puis de Sylvain Maillard, député LREM et ardent défenseur de l’apartheid israélien, qui a appelé à notre dissolution sur le plateau de la chaine I24News.

Fidèle à nos engagements anticolonialistes et antiracistes, nous ne céderons rien à ces intimidations et nous continuerons notre solidarité avec la lutte du peuple palestinien et sa résistance légitime jusqu’à la libération de la Palestine de la mer au Jourdain ! N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer aux nombreuses activités que nous organisons chaque mois dans la ville de Toulouse.