Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué de presse de Palestine Action publié le 6 décembre 2021 suite à une victoire juridique importante contre l’usine d’armement israélienne Elbit Systems au Royaume-Uni. À cette occasion, nous appelons à intensifier les campagnes de boycott d’Israël et nous invitons à faire un don en ligne à Palestine Action afin de les soutenir dans ce combat légitime !

 

Les militants de Palestine Action, appelés les « trois d’Elbit », ont été déclarés « non coupables » après avoir mené une action contre la filiale d’Elbit Systems, UAV Engines, en février 2021. Cette affaire historique – la première fois que des individus sont jugés pour une action directe menée contre Elbit Systems – représente une défaite importante pour Elbit et le Crown Prosecution Service, qui ont tenté de poursuivre des personnes qui s’opposaient à la production de drones israéliens.
Des accusations de dommages criminels ont été portées après que des activistes ont verrouillé les portes et jeté de la peinture rouge sur les locaux de la filiale d’Elbit UAV Engines à Shenstone, dans le Staffordshire. L’usine produit des moteurs de drones pour une gamme de drones fabriqués par Elbit Systems, qui est la plus grande entreprise privée d’armement d’Israël. Un activiste a déclaré : « Vous devez faire quelque chose, si vous ne faites rien, Elbit continuera à fabriquer ses armes intelligentes qui permettent à Israël de tuer efficacement. Elbit n’a rien à faire au Royaume-Uni. Elle n’a pas les valeurs que l’on partage avec l’humanité ». […]

Elbit Systems est la plus grande entreprise d’armement privée d’Israël, fournissant 85 % de la flotte de drones du pays. Leurs drones Hermes, fabriqués avec des composants britanniques, sont régulièrement déployés dans les bombardements de Gaza. Elbit fournit également une gamme d’équipements de surveillance, d’armements et de technologies militaires spécialisées pour l’armée et la police israéliennes. Palestine Action a entrepris une campagne d’action directe importante contre Elbit Systems – sur ses 10 sites au Royaume-Uni – cette action à Shenstone ayant eu lieu en janvier 2021, six mois après le lancement de Palestine Action. Malgré des dizaines d’actions menées, et plus de 15 millions de livres sterling de dommages causés (selon la police), c’est la première fois que des militants ont été jugés, toutes les accusations précédentes ayant été abandonnées avant la date du procès.

Le juge Waites, qui présidait le procès, a déclaré que la Couronne n’avait pas réussi à prouver que la condamnation des défendeurs serait proportionnelle à leur liberté de manifester. Il a indiqué d’autres points, notamment que la Palestine est une question importante, le commerce des armes est une question importante, les défenseurs croyaient en ce qu’ils faisaient, et le lieu a été spécifiquement choisi. Ce sont les points que Palestine Action a longtemps affirmé : par une action directe ciblée et délibérée, les individus peuvent avoir un impact mesuré sur la vie des civils en Palestine en perturbant et en sapant le commerce des armes d’Israël.

Ce verdict représente une grave défaite pour Elbit Systems, qui a longtemps soutenu que son activité était légale et qu’elle devait donc être protégée de telles actions. Cette conviction a été partagée par l’État britannique : la police a offert une réponse rapide 24 heures sur 24 et une protection étendue aux usines de mort d’Elbit, et le CPS a tenté de poursuivre ceux qui s’opposent au commerce de sang d’Elbit.

La défense, représentée par l’avocate palestinienne Mira Hammad et Richard Brigden de Garden Court North (mandatés par les avocats de Kelly), a présenté son argumentaire selon lequel l’action entreprise visait à prévenir un crime plus grave. Un militant impliqué dans le procès a précisé que l’action avait été entreprise pour fermer l’usine pendant une journée afin d’essayer d’endiguer le flux de drones et de mettre fin aux bombardements. Ils ont déclaré qu’Elbit fournit 85% des drones d’Israël, Elbit se décrivant comme la « colonne vertébrale » de l’armée de l’air israélienne, ajoutant qu’il existe une documentation abondante sur les drones utilisés pour des attaques contre la population civile de Gaza. Ils ont déclaré que ce n’était pas seulement lors d’excursions militaires intensives, mais aussi pour des exécutions extrajudiciaires et des bombardements sans discernement – les drones d’Elbit étant directement liés au meurtre de quatre enfants jouant sur une plage de Gaza en 2014.

Une autre militante, Sarah, a déclaré plus tard : « Jeter cette peinture ne protège peut-être pas Gaza. Ce qui protège Gaza, c’est l’arrêt des bombardements. Elbit produit des armes, des chars et des drones utilisés pour commettre des crimes contre l’humanité, et c’est cela qui est illégal. Les licences d’exportation ne devraient pas être accordées tant qu’Elbit continue à violer les droits de l’homme. Face à ces crimes, vous devez faire quelque chose. Si vous ne faites rien, alors Elbit continue à fabriquer ses armes intelligentes qui permettent à Israël de tuer efficacement. Elbit n’a rien à faire au Royaume-Uni. Elle n’a pas les valeurs que l’on partage avec l’humanité ». Suite à cela, une standing ovation a été donnée par le public.

 

Source : Palestine Action – Traduction : Collectif Palestine Vaincra