Samedi 15 janvier de 16H à 18H, le Collectif Palestine Vaincra a organisé un Stand Palestine à la sortie du métro Capitole à Toulouse dans le cadre de la Semaine internationale d’actions pour la libération d’Ahmad Sa’adat, secrétaire général du Front Populaire de Libération de la Palestine injustement emprisonné par l’occupation israélienne. Cette initiative coïncidait avec la commémoration du 20e anniversaire de l’arrestation du leader palestinien par l’Autorité Palestinienne le 15 janvier 2002 dans le cadre de sa coordination sécuritaire avec Israël.

Soutenir la libération immédiate d’Ahmad Sa’adat c’est évidemment soutenir la libération de toutes et tous les prisonniers palestiniens mais c’est aussi soutenir la légitimité de la résistance du peuple palestinien contre l’État sioniste tout en dénonçant la complicité criminelle de l’Autorité Palestinienne.

https://twitter.com/CollectifPV/status/1482372156558393345?s=20

Sous un beau soleil hivernal et dans une rue piétonne remplie de monde, nous avons déployé de nombreux drapeaux palestiniens, une grande banderole « Liberté pour Ahmad Sa’adat – Liberté pour la Palestine », plusieurs affiches « Boycott Israël » ainsi qu’un stand qui a attiré de nombreuses personnes. Pendant plus de deux heures, nous avons distribué des centaines de flyers expliquant qui est Ahmad Sa’adat et eu beaucoup de discussions sur le sort réservé aux 4600 prisonnières et prisonniers palestiniens dans les geôles israéliennes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parallèlement, des dizaines de personnes ont écrit des lettres adressées à Ahmad Sa’adat afin de témoigner de leur solidarité. Une petite fille nommée Lina nous a raconté qu’elle avait été voir sur une carte du monde où était la Palestine mais ne l’a pas trouvé. Sa maman nous a dit : « elle m’a demandé où était la Palestine mais je n’ai pas su comment lui expliquer. Merci pour tous ces documents distribués qui vont me permettre de lui raconter l’histoire du peuple palestinien ». 

Parmi les personnes qui ont rédigé des mots de soutien, des gens originaires de France, d’Italie, d’Algérie ou encore de Turquie unis dans leur solidarité avec le peuple palestinien.

Des dizaines de personnes ont également fait des photos afin de soutenir le combat pour la libération immédiate d’Ahmad Sa’adat.