Mercredi 26 janvier à Toulouse, une centaine de personnes se sont réunies à la sortie du métro Jean Jaurès afin d’exiger la libération immédiate de Georges Abdallah. Cette initiative était appelée par de nombreuses organisations dont le Collectif Palestine Vaincra, la CGT Haute-Garonne, l’Union Syndicale Solidaires, l’AFPS Toulouse, la Campagne BDS Toulouse, le NPA, Révolution Permanente, l’UCL ou encore le Mouvement de la Paix. Des délégations du Gers et du Tarn-et-Garonne avaient également fait le déplacement.

https://twitter.com/CollectifPV/status/1486396144422948870?s=20

Pendant plus d’une heure, la foule a scandé des slogans en français et en arabe en soutien à Georges Abdallah et au peuple palestinien tout en arborant de multiples pancartes pour la libération de tous les prisonniers palestiniens, en soutien à la résistance palestinienne, pour le boycott d’Israël ou encore pour la fin du jumelage entre Toulouse et Tel Aviv, capitale de l’apartheid israélien. Par ailleurs, des étudiants de Toulouse affichaient leur soutien à Somaya Falah, universitaire palestinienne réprimée pour son engagement en faveur de son peuple. De nombreux drapeaux palestiniens flottaient au cœur du centre-ville pour souligner que le combat de Georges Abdallah est indissolublement lié au combat pour la libération de la Palestine.

Plusieurs dizaines de personnes ont signé la pétition de la campagne #Palestine2022 afin de dénoncer la complicité de la France avec l’occupation israélienne, que ce soit à  travers le maintien en détention de Georges Abdallah comme avec la criminalisation du mouvement de solidarité avec la Palestine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Durant le rassemblement, le communiqué commun a été lu puis de la musique palestinienne a été diffusée. Plusieurs organisations ont pris la parole afin de souligner leur engagement aux côtés de Georges Abdallah comme le NPA, la CGT Haute Garonne ou encore l’Association France Palestine Solidarité. Nous retranscrivons ci-dessous l’intervention faite par une militante du Collectif Palestine Vaincra :

Aujourd’hui, nous sommes une nouvelle fois réunis pour exiger la libération immédiate de Georges Abdallah à la veille de cette audience au tribunal administratif qui révèle l’acharnement politique contre ce communiste libanais et combattant de la résistance palestinienne.

Aujourd’hui soutenir Georges Abdallah ce n’est pas seulement soutenir un homme qui reste debout et digne après plus de 37 ans d’emprisonnement. Soutenir Georges Abdallah c’est d’abord soutenir le peuple palestinien et son droit légitime à la résistance contre l’impérialisme, le sionisme et les régimes réactionnaires arabes. Soutenir Georges Abdallah c’est également soutenir les 4650 prisonnières et prisonniers palestiniens emprisonnés dans les geôles israéliennes et exiger leur libération immédiate.

Mais l’acharnement contre Georges Abdallah n’est malheureusement pas un cas isolé. Aujourd’hui, la France continue sa politique de criminalisation du mouvement de solidarité avec la Palestine. Demain, la présidente d’Europalestine Olivia Zémor passera en procès à Lyon pour avoir relayé des actions de boycott de la firme israélienne pharmaceutique Teva. A Toulouse, la mairie de Jean-Luc Moudenc ne cesse de tenter de censurer les activités du Collectif Palestine Vaincra en raison de notre engagement radicalement anticolonialiste et antiraciste. Dans le même temps, le ministère de la Justice incite à poursuivre les militants qui appellent au boycott d’Israël tandis que le Sénat et l’Assemblée nationale adoptent une résolution qui assimile l’antisémitisme à l’antisionisme. Tout ceci est inacceptable !

A l’occasion des débats de la campagne présidentielle, nous devons porter ces questions sur le devant de la scène. La solidarité avec Georges Abdallah, la défense du droit au boycott d’Israël comme la dénonciation de la complicité et la coopération de la France avec l’occupation israélienne. C’est l’objectif de la campagne #Palestine2022 qui vise à populariser ces revendications auprès de la population tout en interpellant les différents candidats. Car plus que jamais, soutenir la Palestine est un droit !

Palestine vivra ! Palesitne vaincra ! Libérez Georges Abdallah !

 

La mobilisation pour la libération de Georges Abdallah et de la Palestine doit se poursuivre ! Le Collectif Palestine Vaincra travaille en ce sens tout au long de l’année, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez organiser ou participer aux prochaines initiatives. 

Crédit photo : Corine Janeau