Samedi 14 mai à l’appel du Comité contre la dissolution du Collectif Palestine Vaincra, des centaines de personnes se sont rassemblées à Toulouse pour célébrer une première victoire face à l’offensive sécuritaire du gouvernement Macron suite à la décision du Conseil d’État de suspendre la dissolution du collectif.

Conscients que cette première victoire est une victoire collective, de nombreuses organisations étaient représentées parmi lesquelles plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires, UET), associations (BDS France Toulouse, AFPS, UJFP, Les Ami-es de Jalboun, Mouvement de la Paix, CDK, Marche Mondiale des Femmes, etc.) et différents partis politiques (Parti de Gauche, NPA, POI, Révolution Permanente). Ils et elles ont tous affirmé leur solidarité avec le peuple palestinien et dénoncé la criminalisation croissante de la solidarité avec la Palestine. Plusieurs représentants ont fermement accusé la scandaleuse censure de la préfecture qui a autorisé le rassemblement, mais en interdisant la sonorisation sous des prétextes ubuesques. Soulignant un engagement profondément anticolonialiste et antiraciste, de multiples drapeaux de la Palestine ainsi que plusieurs pancartes de soutien aux prisonniers palestiniens (en particulier Ahmad Sa’adat et Georges Abdallah), en soutien à la résistance palestinienne et à la campagne internationale de boycott d’Israël, en hommage à Shireen Abu Akleh ou encore en soutien à Khaled Barakat étaient brandies par les participants.

Un membre du Collectif Palestine Vaincra est intervenu au début du rassemblement afin de remercier l’ensemble des soutiens à Toulouse et ailleurs qui ont permis cette victoire tout en soulignant la nécessité d’intensifier la solidarité avec la Palestine :

Nous sommes rassemblés aujourd’hui pour célébrer une première victoire contre l’offensive sécuritaire de Macron et Darmanin. Après avoir dissout par décret le Collectif Palestine Vaincra le 9 mars dernier, le Conseil d’État a suspendu cette décision. C’est une première victoire qui est d’abord une victoire collective, permise par une mobilisation de solidarité importante. Plus de 10.000 personnes ont signé la pétition de soutien, 34 organisations toulousaines ont fondé un comité de soutien, plus de 150 organisations ont dénoncé cette dissolution et des actions de solidarité ont eu lieu dans des dizaines de pays. De la bande de Gaza au camp de Chatila à Beyrouth en passant par le Canada, le Chili, la Suède ou encore la Tunisie et l’Italie.
Merci à toutes et tous ! Nous avons collectivement fait la démonstration que la solidarité est une arme indispensable face à la répression !

Mais cette première victoire doit en appeler d’autres ! Évidemment celle de l’annulation pure et simple de cette scandaleuse dissolution. Mais nous devons aussi faire bloc face aux attaques contre le soutien à la Palestine qui ont lieu dans le monde. Ce weekend à Berlin en Allemagne, les autorités ont interdit toutes les manifestations pour commémorer la Nakba palestinienne, notamment celle de nos camarades de Samidoun. C’est un scandale ! Au Canada, le militant palestinien Khaled Barakat se voit être la cible d’une campagne raciste de l’extrême droite pro-israélienne qui veut l’expulser du pays alors que celui-ci a la nationalité canadienne. C’est encore un scandale ! Ici à Toulouse, la préfecture a refusé la sonorisation de ce rassemblement sous des prétextes fallacieux qui cachent mal leur volonté de réduire au silence la solidarité avec la Palestine. Mais ils ne nous feront pas taire ! Ils ne feront pas taire les partisans de la campagne de boycott d’Israël ! Ils ne feront pas taire ceux qui exigent la libération de Georges Abdallah et de tous les prisonniers palestiniens ! Ils ne feront pas taire ceux qui soutiennent la résistance palestinienne contre l’État sioniste !

Aujourd’hui, nous commémorons le 74e anniversaire de la Nakba palestinienne. Cette catastrophe qui a vu l’établissement d’une colonisation de peuplement en Palestine et sa brutale politique raciste de dépossession et d’apartheid. Cette politique qui continue encore aujourd’hui avec l’intensification de la colonisation dans toute la Palestine occupée, comme à Masafer Yatta.

Aujourd’hui, nous souhaitons également rendre hommage à tous les martyrs de la cause palestinienne et en particulier à la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh qui a été assassinée d’une balle dans la tête par l’armée israélienne, et comme si cet acte n’était pas assez barbare la police israélienne a été jusqu’à attaquer son enterrement à Jérusalem propageant des images extrêmement choquantes. Nous vous proposons de faire une minute de silence.

Alors Macron, Darmanin et Moudenc, la solidarité avec le peuple palestinien est plus que jamais présente à Toulouse, riche du soutien de nombreuses organisations, que cela vous plaise ou non ! Continuons à nous mobiliser ! De la mer au Jourdain : Palestine vivra, Palestine vaincra !

Comprenant que la criminalisation de la solidarité avec la Palestine est un enjeu international, plusieurs pancartes et prises de parole dénonçaient la répression anti-palestinienne. Dans ce sens, plusieurs personnes se sont félicitées de la récente victoire d’Olivia Zémor, présidente d’Europalestine, suite à sa relaxe en appel dans son procès qui l’opposait à la firme israélienne TEVA. En arabe et en français, le Collectif Palestine Vaincra a adressé un message vidéo de soutien à Samidoun Deutschland et à l’ensemble des organisations qui font face à l’interdiction des initiatives pour la Nakba à Berlin.

Parmi les organisations présentes, la CGT Mecachrome qui mène avec les ouvriers du site toulousain une lutte exemplaire pour une augmentation de salaire et qui s’est mobilisée dès le début contre la dissolution du Collectif Palestine Vaincra. Parce que la solidarité c’est l’entraide dans le combat commun, nous vous invitons à participer à leur caisse de grève.  

Ce rassemblement réussi nous invite à développer toujours plus la solidarité avec le peuple palestinien. Merci à toutes les personnes qui y ont participé, notamment la délégation bordelaise ! N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer aux prochaines initiatives !