Pour la troisième année consécutive, l’équipe qui se proclame « ambassadrice d’Israël » est sur la ligne de départ de cette nouvelle édition du Tour de France. Plus de cent organisations d’une quinzaine de pays ont uni leur voix autour d’un appel qui affirme clairement « Israël hors du Tour de France » ! Alors que le départ de la course cycliste à Copenhague au Danemark a été le théâtre d’une belle mobilisation de la part de la campagne Boykot Israël, les actions se multiplient sur les premières étapes en France et en Belgique.

Mardi 5 juillet au départ du Tour de France à Malo-les-Bains, l’UD CGT du Nord et l’Union Locale CGT de Dunkerque ont déployé un immense drapeau palestinien sur la plage ainsi qu’une banderole avec plusieurs revendications sociales. L’occasion de lier le combat pour la justice sociale et l’internationalisme. A la fin de l’étape, le comité local de l’AFPS était présent avec de nombreux drapeaux palestiniens à l’arrivée Calais.

https://twitter.com/Collectif_PV/status/1544418800946352128

Le lendemain à Lille, plusieurs actions ont eu lieu le long du parcours de la course en dépit d’une forte présence policière. En particulier, l’AFPS 59/62 était présente avec de multiples drapeaux palestiniens tout comme L’Offensive qui est co-signataire de l’appel « Israël hors du Tour de France ».

Jeudi 7 juillet, le Tour de France s’élançait sur les routes de Belgique. À cette occasion, la Plateforme Charleroi-Palestine (membre du réseau international Samidoun) était mobilisée à Cerfontaine avec une banderole « Boycott Israël » et plusieurs pancartes « Israël hors du Tour de France » et pour la libération de Georges Abdallah, militant de la cause palestinienne emprisonné en France depuis 1984. Une action largement visible et qui a reçu un soutien important de la part des passants à qui les militants ont distribué des flyers.

https://twitter.com/Collectif_PV/status/1545054242498416640

La campagne contre l’équipe israélienne au Tour de France se poursuit également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #IsraelApartheidTech et les différents visuels que nous vous proposons (ici ou encore). Par ailleurs, n’hésitez pas à nous contacter si vous voulez participer à la mobilisation en région toulousaine ou pour nous envoyer les photos et vidéos de vos différentes actions.

Alors que la compétition se termine le 24 juillet prochain, la mobilisation est croissante pour dénoncer cette opération de sportswashing de l’apartheid et des crimes israéliens. Nous appelons à nous mobiliser largement sur les routes des prochaines étapes avec drapeaux de la Palestine et banderole pour affirmer haut et fort notre soutien au peuple palestinien et à la campagne internationale de boycott d’Israël !