Partager :

Les autorités israéliennes ont convoqué lundi un enfant âgé de 3 ans, Muhammad Rabi Olayyan, d’Issawiyyeh à Jérusalem-Al Quds occupée pour un interrogatoire. Il est notamment accusé d’avoir prétendument « jeté des pierres sur des véhicules de l’armée israélienne alors qu’ils effectuaient des raids dans le quartier ».

« C’est un signe de l’échec de l’occupation », a déclaré Abu Hummus, membre du comité de suivi d’Issawiyyeh. « Les enfants des quartiers d’Issawiyyeh sont poursuivis comme des adultes. Comment interrogeraient-ils un enfant de 3 ans? ».

Abu Hummus a également déclaré que ce que les autorités israéliennes avaient fait au quartier d’Issawiyyeh lors de raids quotidiens, d’arrestations et d’agressions était une punition collective qui visait à humilier les habitants et à les contraindre à se soumettre à l’occupation.

Les autorités israéliennes ont lancé une campagne contre le quartier, blessant et arrêtant des dizaines de Palestiniens, dont certains sont des enfants. Dans plusieurs cas, des soldats israéliens ont arrêté des enfants et des femmes pour forcer des membres de leur famille emprisonnés à témoigner.

EDIT 30 juillet à 12H20 : Sous la pression médiatique et populaire, l’occupation israélienne annule la convocation et convoque son père.