Partager :

Dans la nuit de vendredi à samedi, des avions de guerre israéliens ont bombardé plusieurs sites de la Résistance palestinienne dans la bande de Gaza, en réaction à des tirs de roquettes qui auraient été lancés sur des colonies sionistes.

Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé que le jeune palestinien Ahmed al-Shahri (27 ans) était décédé des suites de graves blessures causées par un raid aérien israélien. Trois autres palestiniens ont été blessés durant cette attaque.

La Résistance palestinienne a répliqué par le lancement d’une dizaine de roquettes qui ont fait 3 blessés dans la ville de Sderot et ont endommagé plusieurs véhicules et bâtiments.

Véhicule endommagé dans la colonie sioniste de Sderot.

 

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a déclaré que « l’agression sioniste sur la bande de Gaza ne s’était jamais arrêtée, lorsque l’occupation menait une guerre quotidienne systématique contre la bande de Gaza, assiégeant diverses formes de siège, de famine et de meurtres, le dernier ciblant des civils non armés lors des Marches du Retour du vendredi. »

Le FPLP a souligné que « la Résistance est déterminée à ce que ces crimes contre notre peuple dans la bande de Gaza ne restent pas sans réponse. […] La Résistance palestinienne est prête et présente pour défendre notre peuple et pour répondre à toute agression sioniste planifiée par le gouvernement d’occupation. »