Partager :

Les manifestations de masse se multiplient en Cisjordanie occupée pour dénoncer l’Accord du siècle et ses conséquences désastreuses pour les Palestiniens. En moins de 24H, l’occupation israélienne a assassiné quatre Palestiniens.

  • Mercredi soir, Mohammed al-Haddad a été tué par balles par des soldats à Al-Khalil (Hébron) au Sud de la Cisjordanie occupée lors d’une manifestation.
  • Yazan Tabikh, âgé de 19 ans, a été tué lors d’affrontements dans le camp de réfugiés de Jénine alors que l’armée israélienne démolissait la maison d’un prisonnier palestinien pour la deuxième fois.
  • A l’aube ce matin, Tareq Badwan est mort des suites de ses blessures causées par des tirs par balles de l’occupation.
  • Aujourd’hui à Al-Quds/Jérusalem, un Palestinien a été abattu par les forces d’occupation après avoir tiré sur des soldats israéliens dans la matinée.

Parallèlement, une attaque à la voiture-belier à Jérusalem a eu lieu ce matin et a blessé une douzaine de soldats. Par tous les moyens, les Palestiniens s’opposent au plan de guerre de Trump/Netanyahu qui prévoit notamment de faire d’Al-Quds/Jérusalem la capitale « indivisible » de l’État sioniste.

Dans un communiqué, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) a appelé « à une escalade de la résistance populaire globale, en particulier armée, face aux crimes de l’occupation ». Il a poursuivi en soulignant que « l’escalade sioniste et l’annonce américaine du soi-disant Accord du siècle mettent [le] peuple palestinien et toutes ses forces devant une responsabilité historique de défendre la terre, la patrie et la cause. Cela nécessite d’unir les énergies [du] peuple [palestinien] en Palestine et dans la diaspora à travers un programme de confrontation complet et unifié. »