Partager :

Du 15 au 22 mai 2020, le réseau de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun appelle toutes les organisations, militants et mouvements à se joindre à nous pour une semaine collective de lutte palestinienne.

Ces jours-ci, nous nous souvenons de la Nakba, du vol de terres palestiniennes et de la dépossession du peuple palestinien. Dans le même temps, nous célébrons, affirmons et nous engageons à poursuivre plus de 72 ans de résistance palestinienne pour la libération et le retour.

Pendant des décennies, le mouvement du peuple palestinien a commémoré le 15 mai et la semaine qui suit comme une semaine de solidarité, de résistance et de lutte, affirmant une révolution qui se poursuivra jusqu’à la victoire. Cette semaine marque la lutte palestinienne, arabe et internationale pour la justice et la libération, une lutte qui se poursuit depuis 72 ans et se poursuit chaque jour. Alors que la Nakba continue, la résistance continue !

Rejoignez-nous dans une semaine d’actions pour soutenir le peuple palestinien à travers 72 ans de lutte contre le sionisme, l’impérialisme et la réaction et pour la libération de la Palestine, de la mer au Jourdain !

Cliquez ici pour soutenir la semaine d’action ou nous envoyer vos activités.

Nous savons que le projet de nettoyage ethnique sioniste n’a pas commencé le 15 mai 1948 – il a été pour l’essentiel achevé à ce stade dans 78% de la Palestine historique après son lancement en décembre 1947. Plus que cela, il s’est construit sur des décennies d’escalade militaire et de colonisation européenne en Palestine et dans l’ensemble de la région, en particulier le mandat colonial britannique et sa déclaration Balfour. Cette semaine de lutte nécessite d’affronter l’idéologie raciste et impérialiste du sionisme sur laquelle s’est construit le régime colonial en Palestine.

Il y a plus de sept millions de réfugié·e·s palestinien·ne·s et plus de 13 millions de Palestinien·ne·s en exil et dans la diaspora. La mise en œuvre du droit au retour en Palestine est un droit collectif et individuel qui est au cœur de la libération de la Palestine. Ces dernières années, les tentatives de liquidation du droit au retour se sont intensifiées, aboutissant à ce que l’on appelle « l’accord du siècle ». Cette semaine d’action promet d’intensifier partout la lutte pour le droit au retour en Palestine.

Cette lutte pour le retour et la libération signifie que les Palestinien·ne·s sont en première ligne de la lutte contre l’impérialisme depuis plus de 72 ans, aux côtés de leurs camarades en Irlande, aux Philippines, en Turquie, en Afrique du Sud, dans les Amériques indigènes et ailleurs. Cette semaine de lutte palestinienne est aussi une semaine de lutte contre l’impérialisme, d’autant plus que les États-Unis tentent d’imposer leur « accord du siècle » et de liquider la cause palestinienne. Les puissances impérialistes utilisent également des lois « anti-terroristes » et des mesures répressives pour réprimer la lutte pour la Palestine à l’intérieur de leurs frontières, de l’emprisonnement de Georges Abdallah en France aux « Holy Land 5 » aux États-Unis, en passant par le ciblage d’activistes palestinien·ne·s comme Khaled Barakat en Allemagne pour interdictions politiques.

Chaque victoire remportée dans les luttes des peuples du monde entier est une victoire pour la Palestine, et chaque attaque contre ces mouvements – comme les tentatives de fomenter un coup d’État au Venezuela ou le blocus de Cuba – est également une attaque contre le peuple palestinien. Le siège de Gaza n’est pas simplement un siège israélien mais aussi un siège américain et européen dans lequel les régimes réactionnaires arabes sont complices. Au cours de cette semaine d’action, nous luttons pour briser le siège de Gaza, mettre fin aux sanctions impérialistes et lutter contre toutes les formes de répression.

Bien sûr, Israël n’est pas la seule colonie de peuplement raciste fondée sur la dépossession des peuples autochtones et l’extraction de leurs ressources. Nous sommes solidaires de tous les peuples opprimés et mouvements indigènes qui défendent leurs terres contre les ravages du capitalisme de colonisation de peuplement.

Tout comme la cause palestinienne est une lutte internationale, elle est également profondément liée à la lutte contre l’impérialisme dans le monde arabe et la région en général. Les régimes réactionnaires arabes comme ceux d’Arabie saoudite et d’Égypte travaillent main dans la main avec Israël et les États-Unis pour promouvoir la normalisation, assiéger le peuple palestinien et gâcher un avenir indépendant pour les peuples de la région – et cela se reflète dans leurs attaques contre le mouvement palestinien. Nous sommes aux côtés du peuple arabe et des peuples de la région qui continuent de riposter et de défendre leur souveraineté et leur avenir contre l’impérialisme et la réaction.

L’Autorité palestinienne continue de s’engager régulièrement dans la « coordination sécuritaire » avec l’occupant israélien, attaquant la résistance palestinienne. Cette semaine d’action soutient inconditionnellement le droit du peuple palestinien de résister à l’occupation et à l’oppression et dénonce toutes les formes de normalisation et de complicité avec la liquidation de la Palestine.

Alors que nous combattons ces tentatives de normalisation du colonialisme, la Semaine de la lutte palestinienne vise à intensifier le boycott d’Israël et des sociétés complices qui profitent de l’oppression, de la dépossession et du nettoyage ethnique de la Palestine. Le mouvement de boycott et la campagne BDS ont été confrontés à une escalade de la répression car ils posent un défi matériel à Israël et à ses partenaires commerciaux. Au cours de cette semaine d’action, nous élargirons le mouvement pour isoler et boycotter Israël.

Les jeunes et les étudiant·e·s palestinien·ne·s se battent contre l’emprisonnement et pour l’avenir d’une Palestine libérée. Résistant à la répression et à l’emprisonnement à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, ils se battent – génération après génération – jusqu’à la libération totale.

Les Palestiniennes sont en première ligne de la lutte depuis plus de 72 ans, défendant la terre, éduquant des générations de combattant·e·s et participant pleinement à la direction de la lutte palestinienne, à l’organisation politique et à la lutte armée et populaire.

De l’intérieur des prisons, les prisonnier·e·s palestinien·ne·s sont en première ligne de l’affrontement pour la libération de leur terre et de leur peuple. L’emprisonnement des Palestinien·ne·s a toujours été un outil du projet colonial en Palestine, destiné à maintenir l’occupation, l’apartheid et l’oppression et à criminaliser l’existence et la résistance des Palestinien·ne·s. De la loi martiale imposée en 1948 aux Palestinien·ne·s qui demeuraient dans les 78% de la Palestine historique occupée à cette époque, à l’emprisonnement de 5000 dirigeant·e·s politiques palestinien·ne·s, journalistes et combattant·e·s de la liberté aujourd’hui, l’emprisonnement des Palestinien·ne·s et de leurs dirigeant·e·s a toujours été partie intégrante de la Nakba – et les prisonnier·e·s palestinien·ne·s derrière les barreaux continuent d’être au cœur de la résistance.

Nous saluons la lutte des travailleurs et des agriculteurs de Palestine, luttant pour défendre leurs terres et résister à l’exploitation et à l’oppression sous toutes ses formes. Les dirigeant·e·s syndicaux sont enfermé·e·s à l’intérieur des prisons et les pêcheurs de Gaza sont la cible de coups de feu et d’agressions israéliennes. Les classes populaires de Palestine ont toujours été les chefs de file de la révolution et ceux qui ont fait avancer le mouvement de libération nationale : les agriculteurs, les travailleurs, les réfugiés dans les camps.

Rejoignez cette semaine d’action pour mettre en évidence les voix et les luttes du peuple palestinien, à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, de Haïfa, Nazareth et Safad à Gaza, Ramallah et Naplouse, du Caire, Amman et Beyrouth à Berlin, Bruxelles, Santiago et New York.

N’oubliez pas la Nakba : vive la résistance ! Victoire pour la Palestine !

Programme

 

Vous trouverez ci-dessous des thèmes pour chaque jour de la semaine, bien que les événements puissent refléter tout ou partie de ces thèmes à tout moment ! Les médias sociaux de Samidoun et du Collectif Palestine Vaincra se concentreront sur ces sujets chaque jour. Nous vous encourageons à planifier des événements et des actions n’importe quel jour de la semaine, quel que soit le thème ou le sujet, en mettant l’accent sur la lutte de libération palestinienne et 72 ans de résistance continue. Nous présentons également un calendrier des événements que nous savons avoir lieu au cours de la semaine.

Pour ajouter votre initiative : samidoun@samidoun.net.

Le programme complet ICI.

Vendredi 15 mai
72 ans de lutte et de résistance permanente! Lutte palestinienne des travailleurs et des agriculteurs pour la libération

  • Rejoignez les actions en ligne et continuez à tweeter et à publier avec  #Nakba2020 #PalestinianResistance #PalestinianStruggle. Partagez vos photos, vidéos et selfies solidaires !

Samedi 16 mai
Lutte palestinienne pour le retour et la libération: affronter le sionisme – Boycottez et isolez Israël !

  • Événement en ligne (en anglais) : Libérez la Palestine du fleuve à la mer! avec l’écrivain palestinien Khaled Barakat dès 19H. Organisé par Samidoun. Inscrivez-vous en ligne : https://bit.ly/liberatepalestine
  • Événement en ligne (en anglais) : Lever le siège sur Gaza – Rassemblement en ligne pour la Palestine dès 20H. Organisé par le Centre communautaire canadien palestinien. Lien Facebook :  https://www.facebook.com/events/1086584601724111/

Dimanche 17 mai
Lutte des réfugiés palestiniens pour la libération et le retour en Palestine !

  • Rassemblement virtuel et panel pour commémorer la Nakba et pour le droit au retour. Organisé par Al-Awda, Palestine Right to Return Coalition dès 21H. Inscrivez-vous en ligne: https://bit.ly/alawda72
  • Événement en ligne (en arabe) : Webinaire avec Fawzi Ismail sur la lutte palestinienne en exil. Organisé par Samidoun Palestine et ses d’autres organisations dès 20H. Suivez-nous sur Facebook: https://facebook.com/samidoun3/

Lundi 18 mai
Jeunes et étudiants palestiniens – Génération après génération jusqu’à la libération totale

Mardi 19 mai
Face aux régimes réactionnaires, à la normalisation et à l’impérialisme : les luttes arabes pour la libération

Mercredi 20 mai
Femmes palestiniennes dans le mouvement de libération : libération nationale et sociale

Jeudi 21 mai
Des prisonniers palestiniens en première ligne de la lutte pour la liberté

  • Événement en ligne (en anglais) : Familles de prisonniers palestiniens : punition collective et fermeté, avec Basil Farraj dès 21H. Organisé par Samidoun. Inscrivez-vous en ligne: https://bit.ly/prisonersfamilies

Vendredi 22 mai
La lutte palestinienne, arabe et internationale confronte le sionisme, la réaction et l’impérialisme

 

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra