Partager :

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, dont est membre le Collectif Palestine Vaincra, pleure la mort de Daoud al-Khatib de Bethléem, décédé d’une crise cardiaque dans la prison d’Ofer après plus de 18 ans dans les prisons israéliennes et à un peu moins de six mois de la fin de sa peine. Son emprisonnement lui-même était fondamentalement injuste, comme celui de plus de 4 700 codétenus palestiniens emprisonnés pour leur légitime résistance à la colonisation, à l’occupation et à l’oppression. La mort de Daoud al-Khatib reflète également la politique systématique de négligence médicale pratiquée contre les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, le refus de soins de santé adéquats et les conditions néfastes de la vie quotidienne.

Plus de 225 prisonniers palestiniens ont perdu la vie dans les prisons israéliennes, dont beaucoup à cause de négligence médicale et de mauvais traitements . Tous sont des martyrs dans la lutte pour la justice et la libération. Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun se joint à ses codétenus palestiniens et au peuple palestinien dans sa colère et ses demandes de justice et de libération de tous les prisonniers et de toute la Palestine, de la mer au Jourdain.

Source : Samidoun — Traduction : Collectif Palestine Vaincra