Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 1er mai 2021, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Toulouse à l’occasion de la Journée internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs. À cette occasion, le Collectif Palestine Vaincra, membre du réseau international Samidoun, a tenu un point fixe le long du parcours en soutien à Georges Abdallah, communiste libanais et combattant de la résistance palestinienne emprisonné en France depuis 1984.

Nous avons déployé deux banderoles de chaque côté des boulevards toulousains autour du mot d’ordre « Liberté pour Georges Abdallah – Liberté pour la Palestine » soulignant que le combat pour la libération du plus ancien prisonnier politique d’Europe est intimement lié avec le combat pour la libération de toute la Palestine, de la mer au Jourdain. Une grande banderole « Free Georges Abdallah » était également déployée au-dessus de la route de la manifestation ce qui a permis que le message soit vu par tout le monde.

Durant le passage de la manifestation, nous avons diffusé des milliers de flyers d’information français/arabe et invité les personnes à signer la carte-pétition pour exiger la libération immédiate de Georges Abdallah. Cette initiative a été un franc succès, notre table d’information n’a jamais désempli. Nous avons fait signer 246 cartes et distribué une cinquantaine d’autres à des personnes qui voulaient faire signer leurs amis et familles. De nombreux autocollants pour la libération de Georges Abdallah mais aussi de promotion du boycott d’Israël ont également été massivement distribués.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des initiatives de solidarité avec Georges Abdallah ont également eu lieu dans de nombreuses manifestations du 1er Mai en France notamment à Paris, Annecy, Marseille, Bordeaux, Tarbes, Guingamp ou encore Auch.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par ailleurs, les différentes sections de Samidoun et de nombreux groupes solidaires avec la Palestine se sont mobilisés dans le monde dans différents pays dans le cadre des manifestations du 1er Mai. Dans un communiqué, le réseau international de soutien aux prisonniers palestiniens a souligné : « En Palestine, le 1er mai est une journée de lutte soulignant le rôle de premier plan des travailleurs palestiniens dans le mouvement de libération. Le mouvement des prisonniers ne fait pas exception ; en effet, la grande majorité des prisonniers palestiniens viennent des classes ouvrières et populaires, des camps de réfugiés et des villages, et ce sont ces travailleurs qui mettent leur corps et leur vie en danger pour la liberté. […] Nous appelons les organisations de travailleurs du monde entier à continuer de construire et de développer cette solidarité avec les travailleurs palestiniens, les dirigeants de la lutte de libération palestinienne. Dans le même temps, nous exprimons notre solidarité avec les travailleurs en lutte dans le monde ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.